twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les données personnelles protégées par une commission

lundi 19 septembre 2011

Les données personnelles ne seront plus exploitées ou utilisées à d’autres fins, a assuré, lundi, le directeur de la Commission nationale de la protection des données personnelles (CNPDP), Mamadou Lô.

‘’Les Sénégalais doivent savoir qu’on ne peut plus utiliser les données personnelles sans l’aval du concerné. Nous les sensibilisons de l’existence de la CNPDP qui s’occupera désormais de la protection, de la sécurisation de ces données’’, a dit M. Lô, lors du séminaire de l’Association francophone des autorités de protection des données personnelles (AFAPDP). Ces données, a expliqué Mamadou Lô, sont relatives au son, à limage de la personne et sa voix. ’’Il y a un droit à la protection des données personnelles qui est là et qui protège ces données’’, a-t-il ajouté.

‘’Ce droit est fondamental et essentiel à l’exercice d’autres droits comme celui à la circulation, à l’accès à plusieurs sévices publics, etc. C’est aussi un principe inaliénable’’, a-t-il dit.

La CNPDP existe depuis 2011 suite au vote en 2008 d’une loi protégeant les données personnelles mais qui reste encore à appliquer, selon Mamadou Lô. La CNPDP est composée de 11 membres issus du milieu de la justice, de la société civile, etc.

Ouvert lundi, le séminaire de l’AFAPDP réunit des pays qui partagent la langue française. L’AFAPDP a été créée en 2007 et se veut un cadre d’expertise et d’accompagnement juridique, d’échange, de formation et de communication.

Selon son président, Jean Charter, ‘’l’association est déterminée à créer des opportunités pour rassembler ses membres et accompagner les Etats francophones souhaitant se doter d’une loi de protection de données personnelles’’.

La structure tient ses activités pour la première fois sur le sol africain. La rencontre prend fin mercredi.

(Source : APS, 19 septembre 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)