twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les détails d’un carnage financier à la SONATEL

lundi 28 mars 2022

Nouveau rebondissement dans le feuilleton de la Sonatel plongée dans un scandale financier supposé de plus de 996 millions de Fcfa.

En effet, une mafia interne manipulait le système de vente de la Sonatel. Il ressort des investigations de la Division spéciale de cybersécurité (DSC), les fonds détournés ne concernent pas que l’agence Sonatel Boulevard de la République.

D’autres agences et services sont également touchés. Chaque entité étant concernée par une partie des 996 millions 843 962 francs CFA de préjudice déclarés par la société de téléphone dans sa plainte.

Dans le détail, rapporte Libération, 303.372.500 Fcfa ont été volés à l’agence du Boulevard de la république, 125.372.850 au service commercial livraison mobile de la direction des entreprises (Dde), 94.094.900 Fcfa à l’agence Cheikh Anta Diop (Acad), 68.900.300 Fcfa à l’agence de Sea Plazza, 59.624.300 Fcfa au service pilotage et livraison de la Dde. Et enfin 58.627.030 Fcfa à l’agence des Almadies.

Les deux présumés, Ramatoulaye Sy ingénieur, et Martine Stéphanie Bocandé, âgés respectivement de 32 ans, ont été placés sous mandat de dépôt le jeudi 25 mars dernier. Ils sont poursuivis pour les faits d’association de malfaiteurs, escroquerie, faux et usage de faux et recel.

Les receleurs présumés, Saliou Faye et Mohamed Lamine Guèye, commerçants au « marché Alizé », sont placés sous contrôle judiciaire.

Les faits ?

Cette affaire remonte en 2020. Agents commerciaux à la Sonatel, Ramatoulaye Sy ingénieur et sa collègue Martine Stéphanie Bocandé, tous les deux en service à l’agence du Boulevard de la république utilisaient le système d’informations de la Sonatel pour enregistrer des téléphones au moyen de documents falsifiés.

Les mise en cause profitaient d’une offre aux clients permettant d’acquérir des téléphones haut de gamme, payables par règlements échelonnés (paiement en plusieurs fois), pour user de manœuvres frauduleuses qui leur ont permis de disposer de téléphones portables très prisés appartenant à la Sonatel et qu’ils vendaient par la suite sur les marchés de la place.

Les investigations menées ont pu établir entre autres, l’utilisation de Ninea (numéro d’identification nationale des entreprises et associations) falsifié pour établir des faux contrats et initier des ventes fictives ainsi que l’enregistrement de ventes à l’insu des clients.

L’enquête de la DSC a révélé que le montant global, 287.970.800 Fcfa sont passés directement entre les mains de Ramatoulaye Sy et 149.977.350 Fcfa entre celles de Martine Stéphanie Bocandé qui était sous ses ordres.

Par la suite, elles se partageaient le produit de la vente, chacune bénéficiant de 50% de la somme. Ce qu’a confirmé Martine Stéphanie Bocandé qui a révélé que son acolyte confectionnait les bons de commande avec les numéros de téléphone à rattacher à la vente et elle établissait le contrat de vente fictif.

Par la suite, elle remettait les appareils à un livreur qui se rendait au marché Alizé pour déposer les téléphones chez les deux revendeurs en cause qui ont juré, lors de leurs auditions, avoir agi de bonne foi. Toutefois,

Ramatoulaye Sy a contesté les montants établis par les enquêteurs en parlant de 30 millions de Fcfa, là où sa collègue reconnaît avoir « touché » 20 millions de Fcfa.

(Source : SeneNews, 28 mars 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)