twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les décideurs d’entreprises à l’école des TIC

lundi 12 septembre 2011

La société Cresus-Afrique a initié, lundi, un séminaire à l’intention des décideurs et managers d’entreprises de banque et de finance pour mieux les outiller dans la prise de décision et résorber le gap numérique par le sommet.

La rencontre qui se poursuit jusqu’à mercredi est axée sur le thème : ’’La banque de demain : enjeux et perspectives’’. Elle regroupe banques et institutions financières, présidents de Conseil d’administration, administrateurs, directeurs généraux et cadres supérieurs de la sous région.

Ce séminaire devra permettre aux hauts responsables des institutions financières de comprendre l’évolution et l’utilisation des technologies de l’information et de la communication afin de faire les bons choix décisionnels dans un environnement concurrentiel, a expliqué le Directeur général de Cresus-Afrique Moustapha Sarr.

‘’Avec la technologie, on arrive à donner des instructions, recevoir des documents à tout moment et n’importe où et prendre des décisions importantes’’, a-t-il dit à la cérémonie d’ouverture soulignant que le monde de demain nécessite ’’de la réflexion, de l’audace et une prise de décision’’.

Présidant l’ouverture de la rencontre, le banquier Abdoul Mbaye a estimé que la ‘’technologie reste le moyen par lequel la mise à niveau mondiale d’une entreprise ayant fait ce choix dans un contexte de concurrence planétaire, est le plus facilement réalisable’’

‘’La seule qualité des ressources humaines que l’on peut s’adjoindre n’y suffit pas. La qualité des outils mis entre leurs mains est devenue l’essentiel’’, a t-il ajouté.

Le manager de Cresus-Afrique espère qu’au sortir de ce séminaire, les participants apprécieront les événements sous un autre angle et feront des choix plus judicieux pour faciliter les grandes orientations nécessaires aux entreprises.

Plusieurs sous-thèmes seront abordés au cours des trois jours notamment la cybercriminalité, la connectivité, les solutions innovantes, monétiques et la sécurité informatique.

A propos de sécurité, M. Sarr se porte en faux contre l’idée selon laquelle, ‘’les TIC n’apportent que de la surcharge’’.

Pour lui, ‘’elles permettent la souplesse, la sécurité contre la défaillance humaine, une appréciation correcte de la pertinence des documents soumis aux instances décisionnelles, mais aussi et surtout la suppression des fractures numériques’’.

(Source : APS, 12 septembre 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)