twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les consommateurs des pays émergents utilisent plusieurs cartes SIM pour appeler moins cher

jeudi 3 février 2011

Dans les pays occidentaux, où les contrats des opérateurs téléphoniques sont relativement bon marché, les utilisateurs de téléphones portables ont l’habitude de n’utiliser qu’une seule carte SIM. Mais dans des régions comme le Moyen-Orient, l’Afrique, l’Asie et l’Inde, les utilisateurs de mobiles multiplient les cartes SIM pour limiter leurs dépenses.

Dans les pays occidentaux, où les contrats des opérateurs téléphoniques sont relativement bon marché, les utilisateurs de téléphones portables ont l’habitude de n’utiliser qu’une seule carte SIM. Mais dans des régions comme le Moyen-Orient, l’Afrique, l’Asie et l’Inde, les utilisateurs de mobiles multiplient les cartes SIM pour limiter leurs dépenses.

"Nous voyons déjà l’apparition d’appareils à trois cartes SIM, et ce comportement ’multi SIM’ semble être un phénomène croissant, surtout dans les nouveaux marchés émergents", a commenté le directeur marketing de GfK Global Telco, Aaron Rattue, dans une étude publiée le 3 février.

"La possibilité d’avoir plusieurs SIM facilite l’utilisation de différent tarifs au cours de la semaine, selon l’heure de la journée".

Les utilisateurs attachés à un seul réseau doivent dans certains cas payer plus lorsqu’ils appellent quelqu’un sur un autre opérateur. Avec un appareil pouvant accueillir plusieurs cartes SIM, les utilisateurs ont la liberté de choisir le réseau fournissant les appels les plus bas.

Selon GfK, un téléphone portable sur dix au Moyen-Orient et en Afrique peut supporter deux cartes SIM.

Les utilisateurs asiatiques ont augmenté leur consommation d’appareils à double SIM de 13% début 2010 à 16% aujourd’hui.

Les tendances à la hausse sont encore plus fortes en Indonésie, au Vietnam, en Inde et au Ghana, où les marché des téléphones à double SIM sont passés de un sur dix l’année dernière à un sur quatre au quatrième trimestre 2010.

En janvier, une division de AKAI Mobile au Japon a lancé son premier téléphone triple SIM en Inde appelé "Trio".

Le téléphone AKAI Rs. 3295 (€53) dispose de fonctionnalités multimédia, d’un écran 2 pouces, d’une caméra 1,3 MP, des fonctionnalités GPRS et WAP, et permet de surfer sur internet.

(Source : Relax News, 3 février 2011)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)