twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les conditions de la CDP pour l’installation d’un système de vidéosurveillance dans les maisons

lundi 8 novembre 2021

L’installation d’un système de vidéosurveillance dans les maisons pour des raisons de sécurité est devenue récurrente au Sénégal. Pour mettre de l’ordre dans ce choix porté par les populations pour veiller leur biens, la CDP pose les conditions qui sont désormais soumises à une déclaration simplifiée depuis 2019.

Cependant, il faudrait respecter certaines conditions pour être en règle.

La CDP recommande que les caméras ne doivent filmer ni la voie publique ni le voisinage. Ensuite, l’enregistrement ne doit pas contenir des données sonores. Donc, « seules les images doivent être enregistrées. »

En plus, de cela, la possédant doit informer « les personnes de la présence d’un système de vidéosurveillance par un panneau ou une affiche.

En outre, notez que les emplacements de caméras autorisés :

– les espaces communs du domicile (cour, terrasse, jardin, couloirs, escaliers et balcon) ; – à l’entrée du domicile (porte d’entrée, parking du domicile) ; – à l’extérieur des cuisines pour éviter de filmer le personnel de maison, s’il en existe, sur leur position de travail.

Toute personne qui possède un système de vidéosurveillance doit garantir la sécurité des images enregistrées avec une durée maximum de conservation fixée à trois mois.

Et si vous faites recours à un sous-traitant, il faut signer un engagement de confidentialité et « permettre aux personnes d’exercer leurs droits ».

La CDP précise que « les traitements non conformes à ces règles feront l’objet d’une déclaration normale. »

(Source : Social Net Link, 8 novembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)