twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les auditeurs réclament le redémarrage des programmes de "Fatick FM"

dimanche 7 octobre 2012

L’amicale des auditeurs de "Fatick FM", la chaîne régionale de la Radiodiffusion télévision sénégalais (RTS, publique), a appelé dimanche toutes les autorités à œuvrer pour un redémarrage "immédiat" des programmes de ladite radio, à l’arrêt depuis janvier 2012.

‘’De grâce, nous faisons appel à toutes les autorités pour qu’elles contribuent au redémarrage immédiat de +Fatick FM+’’, a lancé Caury Ndour au nom des auditeurs.

Parlant en leur nom au cours d’une rencontre avec la presse, M. Ndour a expliqué que leur rassemblement découle du constat que depuis que la radio ‘’Fatick FM’’ a été saccagée lors de la période pré-électorale de la présidentielle 2012, il n’y a pas eu ’’une quelconque réparation’’ jusqu’à ce jour.

Une situation, qui selon lui, a sevré les populations de Fatick de cet outil à la fois de communication mais aussi et surtout de développement socio-économique.

Pour lui, ni ‘’Fatick FM’’ ni aucune autre radio ne méritent de vivre une telle situation préjudiciable aux auditeurs et aux populations de façon générale.

‘’Nous demandons le redémarrage sans condition, sans délai de +Fatick FM+ qui est aussi un outil pour nous populations de Fatick, mais aussi, l’amélioration des conditions de travail du personnel’’, a-t-il poursuivi.

Dans la nuit du 26 au 27 janvier dernier, des jeunes en colère contre la validation par le Conseil Constitutionnel de la candidature du président Abdoulaye Wade à la présidentielle de 2012, ont attaqué et incendié la station ‘’Fatick FM’’, occasionnant plusieurs dégâts matériels qui paralysent depuis lors le fonctionnement de la chaîne.

Dans la même nuit, la chaîne de la Radiodiffusion télévision du Sénégal à Kaolack avait aussi été attaquée et incendiée par de jeunes qui manifestaient contre la validation de la candidature de l’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade.

(Source : APS, 7 octobre 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)