twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les agents de Sonatel sur la vente des actions : Tout sauf France Télécom

jeudi 30 avril 2009

Les travailleurs de la Sonatel ont réaffirmé leur opposition de voir les 9,8 des 28% d’actions de l’État tombées entre les mains de France Télécom. Ils l’ont fait savoir lors de leur rencontre d’hier, mercredi 29 avril, avec la presse.

La « croisade » contre la vente des actions Sonatel de l’État à France Télécom ne semble pas prendre du répit. Les travailleurs, ont réaffirmé un niet catégorique face à l’option qui va faire de l’opérateur téléphonique français le futur actionnaire majoritaire de Sonatel.

Les responsables des agents qui faisaient face à la presse ont confié aux journalistes que dans les négociations, l’État a contacté Cgf-Bourse qui a fait des propositions. En premier lieux, il est proposé le portage par une banque régionale africaine qui mettrait à la disposition de l’État l’équivalent du produit des ventes éventuelles du bloc d’action dans le cadre d’un contrat de portage et de cession. Après ce procédé, la banque impliquée doit faire une offre publique de vente destinée aux investisseurs sénégalais et ouest-africains avec une participation significative du secteur privé national.

Comme deuxième point, il est proposé la redéfinition d’un nouveau pacte d’actionnariat. Les travailleurs pensent qu’il faut faire de sorte que France Télécom ne dépasse pas le seuil de 42% et que la participation de l’État ne doit pas descendre en dessous d’un seuil critique. En plus de cela, les agents exigent l’intégration des petits porteurs d’action dans le Conseil d’administration. Last, but not least.

Les travailleurs de la Sonatel recommandent à l’État l’élaboration d’un pacte de bonne gouvernance. Dans ce pacte, ils veulent la suppression du Comité d’investissement qui siège à Paris. Dans ce cadre, les travailleurs demandent à ce que soit réaffirmer le rôle « moteur » du Conseil d’administration qui, à leur avis, est le seul organe suprême de gestion chargé de déterminer les orientations de l’activité et de veiller à son mis en œuvre.

Les « Sonateliens » invitent à l’instauration d’une convergence en vue de renforcer un nouveau patriotisme économique. Dans ce sens, ils préconisent l’élargissement de la concertation nationale et l’implication du secteur privé national dans l’économie par la tenue d’états généraux de l’économie pour élaborer une charte sur le patriotisme économique.

Lors de son face-à-face avec la presse, l’inter-syndicat des travailleurs de la Sonatel a fait part de la rencontre que certains de ses responsables ont eu hier au Palais avec les conseillers du Président de la République.

Une rencontre qui, selon eux, a enregistré la participation de Karim Wade, le fils du président, de Thierno Ousmane Sy, d’un conseiller de la Primature, du conseillers juridique du ministre de l’économie et des finances et un représentant de leur ministère de tutelle.

Bakary Dabo

(Source : Sud Quotidien, 30 avril 2009)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)