twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les abonnements 5G en Afrique subsaharienne vont passer de 7 millions en 2022 à 150 millions en 2028

mardi 13 décembre 2022

L’Afrique subsaharienne devrait connaître, d’ici 2028, le taux de croissance le plus rapide à l’échelle mondiale, des abonnements aux réseaux téléphoniques mobiles, toutes générations confondues. A cette échéance, la 4G restera dominante dans la région malgré la percée de la 5G.

Le nombre d’abonnements aux réseaux de téléphonie mobile de cinquième génération (5G) en Afrique subsaharienne devrait passer de 7 millions en 2022 à 150 millions en 2028, selon un rapport publié fin novembre dernier par le géant suédois équipements de télécommunications Ericsson.

Le rapport précise que le déploiement des réseaux 5G a déjà commencé dans les marchés plus matures de la région comme l’Afrique du Sud, le Nigeria et le Kenya, notant que les abonnements à la 5G devraient représenter environ 14 % de l’ensemble des abonnements aux réseaux de téléphonie mobile à fin 2028.

La deuxième génération (2G) de réseaux mobiles représente encore environ la moitié du total des abonnements en Afrique subsaharienne. Elle devrait cependant diminuer progressivement à mesure que les opérateurs de téléphonie mobile font migrer leurs abonnés vers les réseaux 4G et 5G.

Le rapport souligne cependant que la 4G restera le principal contributeur aux nouveaux abonnements dans la région jusqu’en 2028. Elle représentera environ 55% des abonnements mobiles à cette échéance.

Ericsson estime également que le nombre total d’abonnements aux services de téléphonie mobile en Afrique subsaharienne devrait passer de 890 millions en 2022 à 1,1 milliard en 2028, ce qui représente le taux de croissance annuel moyen le plus élevé au monde (4% par an).

La région enregistrera aussi la plus forte croissance à l’échelle mondiale en termes de nombre des smartphones. Quelque 710 millions de Subsahariens devraient être équipés d’un smartphone en 2028 contre 380 millions en 2022, soit un taux de croissance annuel moyen de 11%.

D’autre part, le trafic mensuel de données mobiles au sud du Sahara devrait atteindre 18 gigaoctets (Go) par utilisateur en moyenne en 2028 contre 4,6 Go actuellement, ce qui représente un taux de croissance annuel moyen de 26%.

La croissance du trafic de données sera alimentée par plusieurs facteurs, dont la disponibilité d’un plus grand nombre de connexions, une plus grande couverture par des réseaux mobiles à large bande, l’accessibilité des smartphones et les offres de services attrayantes.

5 milliards d’abonnements 5G dans le monde

A l’échelle mondiale, le nombre d’abonnements à la 5G devrait s’établir à un milliard à fin 2022, malgré le ralentissement économique et les incertitudes géopolitiques.

Au troisième trimestre de l’année en cours,110 millions d’abonnements 5G ont été ajoutés, notamment en Amérique du Nord et en Asie du Nord-Est, où les taux de pénétration des abonnements 5G devraient atteindre 35% à fin 2022. Ce rythme de croissance de la 5G est deux fois plus rapide que celui de la 4G après son lancement.

Au total, 228 opérateurs ont lancé des services 5G à ce jour, avec plus de 700 modèles de smartphones compatibles annoncés ou lancés commercialement dans les différentes régions du monde.

A fin 2028, Ericsson estime à 5 milliards le nombre d’abonnements 5G dans le monde, soit 55% de l’ensemble des abonnements aux réseaux de téléphonie mobile. À cette même échéance, le taux de couverture de la population par la 5G devrait atteindre 85%, tandis que les réseaux 5G devraient acheminer environ 70% du trafic mobile et représenter la totalité de la croissance du trafic.

Les abonnements 4G devraient, quant à eux, atteindre un pic d’environ 5,2 milliards à l’échelle mondiale à la fin de l’année en cours avant de chuter à 3,6 milliards à la fin de l’année 2028.

Au total, le nombre total d’abonnements mobiles devrait se situer à 8,4 milliards d’ici à fin 2022 et à 9,2 milliards à fin 2028.

(Source : Agence Ecofin, 13 décembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik