twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les USA et l’Afrique du Sud signe un accord de collaboration dans la régulation télécoms

lundi 12 avril 2021

Malgré des points de vue totalement opposés sur Huawei, les régulateurs télécoms américain et sud-africain ont décidé d’apprendre l’un de l’autre. Les deux organes expriment ainsi l’importance qu’ils accordent au développement de leur marché télécoms respectif, où la 5G est déjà accessible aux consommateurs.

L’Autorité indépendante des communications d’Afrique du Sud (ICASA) et la Federal Communications Commission (FCC) des Etats-Unis ont signé virtuellement un protocole d’accord le jeudi 8 avril. Non contraignant, il porte sur l’échange d’idées dans le domaine de la réglementation et de la politique des télécommunications.

Selon Keabetswe Modimoeng le président de l’ICASA, « il s’agit d’une collaboration capitale qui illustre la confiance que nos homologues mondiaux ont dans l’ICASA. Cette collaboration place l’Autorité sur des bases solides pour mettre en œuvre les meilleures pratiques internationales, des approches réglementaires de pointe et valider davantage la position de l’Afrique du Sud dans l’arène mondiale des TIC ».

La signature du protocole d’accord entre l’ICASA et la FCC intervient dans un contexte toujours marqué par les tentatives américaines de liguer les marchés télécoms d’Europe, d’Afrique et même d’Asie contre Huawei. L’Afrique du Sud a toujours assumé ouvertement sa confiance dans la société technologique chinoise.

L’ICASA a souligné que les deux régulateurs ont convenu de mettre en œuvre un programme d’échange d’informations et de coopération technique dans le domaine des télécommunications et des services et installations connexes, conformément à leurs lois, réglementations et obligations nationales et internationales respectives, et dans le cadre de leurs budget annuel et mandat.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 12 avril 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)