twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les TIC, fondements d’un avenir durable

mardi 19 juin 2012

Rio de Janeiro, au Brésil, a abrité le 17 juin 2012, avant la Conférence des Nations unies sur le développement durable (Rio+20), une rencontre axée sur "les TIC, fondements d’un avenir durable", avec des discussions centrées la très forte incidence des TIC sur les trois piliers du développement durable : croissance économique, intégration sociale et environnement durable.

Les participants ont mis en avant le rôle essentiel des TIC en tant que catalyseurs intersectoriels du développement durable et identifié certains services et applications susceptibles de contribuer à assurer la transition vers une économie verte. Les politiques, réglementations et normes internationales pouvant faciliter l’adoption d’applications TIC étaient au cœur des débats. Les participants ont insisté sur le renforcement du droit à l’information et l’accès universel aux technologies de l’information et de la communication pour atteindre les objectifs fixés en matière de développement durable, et inscrire ce principe dans le document final de la Conférence Rio+20.

Ont participé à la rencontre divers experts des Nations Unies (FAO, UIT, PNUE, UNESCO, ONU-Femmes et OMM), ainsi que des représentants d’entreprises privées. Les débats ont été dirigés par Supachai Panitchpakdi (photo), secrétaire général de la CNUCED (Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement) et président du Groupe des Nations unies sur la société de l’information (UNGIS). Il a été assisté par Fabio Leite, adjoint au directeur du Bureau des radiocommunications de l’UIT, qui représentait le Dr Hamadoun Touré, secrétaire général de l’UIT.

(Source : Agence Ecofin, 19 juin 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)