twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les TIC dans le message du Chef de l’Etat à la nation à l’occasion de la célébration du 45ème de l’indépendance du Sénégal

dimanche 3 avril 2005

(...)

Au titre des initiatives novatrices, le Système intégré de gestion des finances publiques, mis en place en 2004, permet désormais une nette amélioration dans la préparation et l’exécution du budget.

L’intranet gouvernemental que j’ai inauguré le 15 mars dernier est une véritable révolution, la première application d’envergure des TICs dans notre pays. Financé par la Banque mondiale et le Budget consolidé d’investissement (BCI), il obéit à la même philosophie d’une meilleure performance dans l’exécution des activités de l’administration. Le Sénégal est l’un des tout premiers pays au monde à en disposer, en tout cas le premier en Afrique.

Il s’agit, à partir d’un réseau d’interconnexions reliant l’ensemble des administrations et diverses institutions de l’Etat, de faciliter, à un moindre coût, la communication vocale et le transfert de données entre structures reliées.

A titre d’exemple, les agents des services connectés pourront se joindre en composant seulement quatre chiffres à la place des huit habituels.

Cette révolution du numérique nous permettra ainsi une économie de plus de deux milliards sur la facture de la télécommunication du gouvernement. Economie, mais aussi rapidité ! Je devrais ajouter une plus grande sécurité.

A terme, l’intranet gouvernemental s’étendra à tous les services de l’administration sur l’ensemble du territoire national et mieux, à nos représentations diplomatiques et consulaires à l’étranger.

Ajoutons que ce système novateur favorisera une meilleure communication non seulement au sein de l’administration, mais aussi avec les usagers.

(...)

(Source : Gouvernement du Sénégal, 3 avril 2005)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)