twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les Seychelles confient à Huawei leur connexion à un second câble sous-marin de fibre optique

lundi 10 septembre 2018

Le gouvernement des Seychelles, à travers la société Seychelles Cable Systems Co Ltd (SCS), a signé le 05 septembre 2018 un mémorandum d’entente avec la société Huawei International, Huawei Marine Networks et PEACE Cable International Networks. L’accord de collaboration porte sur la connexion des Seychelles à un second système sous-marin de fibre optique, le PEACE (Pakistan East Africa Cable Express).

L’engagement qui a été pris en marge du Sommet de Beijing 2018 du Forum de coopération sino-africain (FOCAC), matérialise la volonté des Seychelles de diversifier, mais surtout de renforcer leurs capacités data.

Actuellement, les Seychelles sont connectées à un seul câble sous-marin de fibre optique, le Seychelles East Africa System (SEAS), construit en 2012 par SCS. Il prend en charge 90% du trafic du pays. Cette totale dépendance du pays à cette infrastructure de télécoms lui est souvent dommageable en cas d’incident. Cela a été le cas en 2012. Une coupure de l’infrastructure de télécoms en haute mer a privé le pays de connectivité Internet pendant près d’un mois. De nombreux secteurs d’activité ont vu leur activité chuter, tout comme leurs revenus.

Pour Ben Choppy, le secrétaire principal du Département des TIC et président du SCS, la signature du mémorandum d’entente avec Huawei International, Huawei Marine Networks et PEACE Cable International Networks « est historique pour les Seychelles, car elle marque le début de la réalisation de ses projets d’infrastructures nationaux stratégiques. Avec la seconde liaison du pays par câble sous-marin, nous atteindrons notre objectif de sécurité à long terme dans notre réseau de télécommunications international ».

Les travaux pour la connexion du petit Etat insulaire au PEACE devraient débuter en 2019 et s’achever en 2020. Ben Choppy a souligné qu’ « en se connectant au câble PEACE, les Seychelles ne seront pas seulement liées à l’Afrique et à l’Asie, mais aussi directement à l’Europe, ce qui est très bénéfique ».

(Source : Agence Ecofin, 10 septembre 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)