twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les NTICS entrent au daara : A Cambèrène, les talibés navigueront sur le Web

lundi 27 février 2006

Le daara Seydina Issa Rouhou Lahi Al Mahadi (PSL) a organisé ce week-end, en partenariat avec le réseau sénégalais pour la solidarité numérique, les journées culturelles en alphabétisation numérique afin de participer à la lutte contre la facture numérique.

C’est ainsi que durant trois jours les fidèles de la communauté layenne et une cinquantaine de talibés de l’école franco-arabe (6e à 3e secondaire), en particulier, ont été initiés en outil informatique.

De l’avis d’Ismaila Kamara, l’un des coordinateurs du réseau sénégalais pour la solidarité numérique chargé de l’initiation, ces journées ont permis aux membres de sa structure de faire bénéficier de leurs expériences aux élèves du daara. C’est ainsi que durant tout le week-end les jeunes talibés ont été initiés à l’outil informatique. Même si le temps a paru court, l’essentiel, selon lui, est que ces jeunes ont appris un peu sur l’ordinateur , les possibilités qu’il offre pour le traitement de texte, et la voie qu’il ouvre vers le monde de l’Internet.

Quant au coordinateur général chargé de la communication du daara, Doudou Sarr Ndoye, ces journées permettent aux membres de continuer l’œuvre du parrain qui, de son vivant, avait accordé beaucoup d’importance à l’éducation coranique.

lI avait implanté cinq daaras dans différentes localités du village, dont un dans sa demeure.

« Aujourd’hui, nous voulons poursuivre son œuvre, c’est pourquoi durant des semaines les membres des daaras ont mis des stratégies de réflexions et cela a abouti à ces journées culturelles », explique l’artiste plasticien, Doudou Sarr Ndoye. De son avis, ces journées culturelles permettent aux talibés de pouvoir communiquer avec les jeunes à travers le monde et de se débarrasser de la mendicité qui n’honore aucun maître coranique.

C’est d’ailleurs l’une des préoccupations des membres des daaras portant le nom de « Seydina » qui, désormais, ne veulent plus voir leurs talibés descendre dans les rues, pour tendre la main, d’autant plus que leur guide n’admettait pas cela », fait savoir D. S. Ndoye.

Il faut noter que beaucoup de photos des grands marabouts, dont celui du parrain Seydina Issa Rouhou Lahi, ont été exposées dans la salle de l’hôtel de ville de Cambérène. Les membres de cette association comptent poursuivre ces genres d’actions. Il est ainsi prévu d’autres sessions de formations en couture, teinture, coiffure, entre autres.

Eugène Kaly

(Source : Le Soleil, 27 février 2006)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)