twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Léger Djiba, Fondateur de Gateway4africa : « Le développement de l’Afrique passera forcément par l’utilisation des TIC »

lundi 6 juillet 2015

Dans un monde où la plupart sont submergés par l’information depuis des années, une poignée seulement a acquis connaissances et sagesse sur les systèmes technologiques modernes qui orchestrent nos vies. Plus rares encore ceux qui étudient les mécanismes de près pour en découvrir le comportement détaillé, leur inventer de nouveaux usages, poser les premières briques d’autres mondes et idées, le tout en essayant de relever les défis quotidiens.

« Nous avons une croyance viscérale : l’Afrique doit courir pendant que les autres continents marchent.Cela veut dire que le développement de l’Afrique passera par des raccourcis : l’UTILISATION DE LA TECHNOLOGIE DANS TOUS LES SECTEURS DE DEVELOPPEMENT. » C’est l’avis et la vision de Léger DJIBA Président et Fondateur de Gateway4africa. L’Ingénieur de conception s’exprimait ce week-end lors de la 5ieme édition de la « Nuit du Code », organisée par son entreprise.

Monsieur Djiba pense que notre développement passera forcément par l’utilisation des TIC. C’est pourquoi, au sein de son entreprise : il intervient dans les différents secteurs de développement comme la santé, l’agriculture, l’élevage, la sécurité intérieure … « Nous avons même une solution pour l’éducation nationale par rapport au dés-engorgement de nos universités et nous invitons les autorités à venir partager avec nous » dit-il..

« Nous travaillons tous les jours à éveiller, éduquer et informer sur l’importance de l’apprentissage des technologies de l’information et de la communication. Nous aidons à la maitrise de la technologie, nous aidons à créer au lieu d’utiliser aveuglément ce que l’occident nous propose » soutient le Directeur du centre africain de technologies qui rappelle que la nuit du Code est une façon de célébrer l’innovation autour de conférences, d’ateliers et de challenges.

(Source : Social Net Link, 6 juillet 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)