twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le tout premier satellite africain a été lancé hier à partir de la base de Kourou en Guyane française

vendredi 21 décembre 2007

Bonne nouvelle ! Les communications entre pays africains n’auront plus besoin de transiter par la France, l’Angleterre, le Canada ou par tout autre pays occidental. Le satellite panafricain Rascom-Qaf 1, le tout premier dévolu aux télécommunications du Continent noir, a effectivement été lancé hier à partir de la base de Kourou, en Guyane française. Par cette acquisition, les pays africains pourront ainsi rattraper quelque peu la fracture numérique qui les sépare des pays occidentaux et même d’Asie. Le satellite qui a été mis en orbite par la fusée Ariane 5 fournira en effet, sur l’ensemble du continent, des services fixes de très grande qualité à de faibles coûts pour la voix, les données, les télécommunications, l’accès Internet à grand débit, ainsi que la vidéo, la télévision et la radiodiffusion sonore. Ceci, aussi bien dans les zones urbaines que rurales.

L’intérêt de cette nouvelle acquisition, selon les spécialistes, va au-delà des équipements. Le plus grand bénéfice tenant certainement dans la marge d’économie que les pays africains vont désormais réaliser sur les frais de télécommunication. Les rapports affirment que l’investissement de 200 milliards de francs CFA va permettre au continent d’économiser 250 milliards, auparavant payés annuellement aux opérateurs étrangers. Cet argent comptait pour les frais occasionnés par le passage du trafic interafricain par des centres de transit européens et américains. Pour le Cameroun qui abrite à Douala une des quatre stations de contrôle et de télémesure - la Libye, la Côte d’Ivoire et la Gambie abritent les trois autres - cette nouvelle donne va certainement renforcer sa position stratégique, au centre du développement de la sous-région Afrique centrale.

La base de Douala est combinée à la station de communication du système à satellite d’Intelsat, au point d’atterrissement du câble sous-marin SAT3, et au point de terminaison des câbles à fibre optique nationale, sous-régionale et transnationale. Une position qui aura certainement un effet dopant pour le développement des activités économiques, des infrastructures et, sur le plan social, la création des emplois directs et indirects, de même que sur l’urbanisation de la ville de Douala et toutes les régions du pays. Une délégation camerounaise conduite par le ministre d’Etat, ministre des Postes et Télécommunications, Bello Bouba Maïgari, était présente au lancement du satellite Rascom-Qaf 1 à Kourou.

Serges Olivier OKOLE

(Source : Cameroon Tribune, 21 décembre 2007)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)