twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le torchon brûle entre Orange-Mali/Malitel et ses consommateurs

samedi 5 février 2022

Les syndicats des opérateurs de télécommunication les sociétés Soletma-Malitel et Orange-Mali (Syntel/SES) et Syniom, Ostom) ont tenu une assemblée générale le vendredi 4 février 2022 au Siège de la direction technique de Moov Africa Malitel. L’objectif était de dénoncer une décision de justice contraignant les deux sociétés à payer la somme de 1 500 000 000FCFA à l’ Association des consommateurs (REMACOTEM) au titre de dommages et intérêts sur les facturations des messageries téléphoniques aux clients.

Un contentieux oppose l’association de consommateurs REMACOTEL aux deux plus grands opérateurs téléphoniques du Mali, Sotelma-Malitel et Orange-Mali depuis de 2012. Il s’agit d’une plainte introduite par la REMACOTEM contre les deux opérateurs pour avoir facturer les clients sur leur utilisation des messageries (répondeur). Le contentieux s’est soldé par la décision de la Cour d’Appel, qui, en 2021, a rendu un arrêt condamnant les deux opérateurs : Orange Mali au paiement de la somme de 115 388 400 890 FCFA ; la Sotelma Malitel au paiement de la somme de 56 548 552 470 FCFA. Selon la synergie des syndicats cette décision de justice : est basée que sur une mauvaise interprétation de la recommandation D.104 de l’UIT qui en soi n’est pas contraignante à leurs dires. D’autre part, dans le communiqué final délivré à la presse, la synergie déclare : “Cette décision de justice n’est basée sur aucun élément tangible de droit applicable aux services de télécommunications dans la législation malienne pouvant incriminer de la sorte les opérateurs de télécommunication et qu’en la matière la justice ne saurait prendre une décision sans se référer à l’Autorité malienne de régulation des télécommunications (AMRTP/NTIC) ou se substituer en elle”. Aussi, la synergie compte s’opposer à la présente décision via différents moyens parmi lesquels, elle cite le recours aux voies de justice, le dépôt d’un préavis de grève etc.

Khadydiatou Sanogo

(Source : Maliweb, 5 février 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)