twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le système Gaïndé primé par les Nations Unies à New York : « Le Sénégal vient de franchir un seuil nouveau dans la gouvernance mondiale », selon Amadou Kane

mardi 26 juin 2012

La Douane sénégalaise, à travers le système Gainde 2000, a été à l’honneur, hier, au siège des Nations-Unies à New York. Elle a remporté le premier prix des Nations-Unies pour le service public. Le trophée a été remis par le sous-secrétaire général chargé des Affaires économiques et sociales, Sha Zukang, en présence d’une forte délégation conduite par le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Kane, et le directeur général des Douanes, Mouhamadou Makhtar Cissé.

Les efforts déployés par l’administration douanière pour rendre plus performantes les opérations de dédouanement au Sénégal viennent d’être couronnés par la reconnaissance des Nations unies. Retenu parmi les 44 lauréats des Nations unies pour cet événement consacré au service public, le système de Gestion automatisée des informations douanières et des échanges, plus connu sous le nom de Gainde 2000, mis en œuvre par l’administration douanière du Sénégal depuis 2004 et dont la version dématérialisation est entrée en production depuis 2011, a été primé, hier, à New York, du premier prix des Nations unies dans la catégorie 2 consacrée à l’amélioration des prestations de services.

Une première dans la gestion des affaires administratives au Sénégal et en particulier pour la Douane. Le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Kane, à la tête de la délégation sénégalaise à l’occasion de la remise du prix au siège de l’Onu, aux côtés du directeur général des douanes, Mouhamadou Makhtar Cissé, et l’administrateur général du Gie Gainde 2000, Ibrahima Nour Eddine Diagne, a saisi l’occasion pour exprimer toute la satisfaction du gouvernement pour cette reconnaissance que viennent d’accorder les Nations unies à l’administration douanière sénégalaise. « En décernant ce prix à l’administration douanière de notre pays, le Sénégal vient de franchir un seuil nouveau dans la gouvernance mondiale » a déclaré M. Kane. Il estime que ce prix doit constituer pour la Douane une source d’émulation afin de rendre plus performant son système d’information et son action sur le terrain. Le ministre de l’Economie et des Finances a également exhorté les autorités de la Douane à faire en sorte que le système Gainde 2000 puisse profiter aux Douanes de la sous-région, en particulier celles de l’Uemoa et de la Cedeao.

Un défi que le directeur général des Douanes et l’administrateur général du Gie Gainde 2000 comptent relever ensemble. Mouhamadou Makhtar Cissé n’a pas manqué de souligner l’attention particulière que certains pays de la sous-région commencent à accorder au système Gainde. Il cite des pays comme le Burkina Faso et le Togo qui, selon M. Cissé, ont manifesté leur volonté de s’inspirer du modèle sénégalais. « Le système est en train de faire tache d’huile car, aujourd’hui, la dématérialisation a fini de faire ses preuves dans les plus grands ports et aéroports du monde », a déclaré M. Cissé. C’est aussi l’avis de l’administrateur général du Gie Gainde 2000. Selon M. Diagne, il s’agit de s’investir dans cette dynamique en parfaite synergie avec l’administration des Douanes pour ouvrir de nouveaux chantiers en terme d’amélioration du service public.

L’Onu prête à appuyer les innovations

La cérémonie de remise des prix des Nations unies pour le service public présidée par le sous-secrétaire général Sha Zukang, hier, au siège de l’organisation, à New York, a été une occasion pour les plus hautes autorités du système onusien de réitérer leur engagement à œuvrer pour l’amélioration de la gouvernance locale et des prestations dans le service public. Sha Zukang, qui présidait la cérémonie au nom du secrétaire général, Ban Ki-Moon, a exhorté les nations à rendre plus performante la gestion des affaires dans le service public. Dans son introduction, M. Zukang a non seulement insisté sur la lutte contre la corruption mais a également demandé aux Etats membres d’œuvrer dans le sens de mettre l’excellence et l’esprit d’innovation en avant dans toutes les prestations de leurs administrations. Il a profité de l’occasion pour réitérer l’engagement des Nations unies à appuyer les initiatives allant dans ce sens. C’est dans cette dynamique que s’inscrit l’octroi de ces prix, a déclaré M. Sha Zukang. Outre le Sénégal, l’Ile Maurice et l’Afrique du Sud ont aussi été primées dans diverses catégories pour les performances notées dans l’amélioration du service public en Afrique.

Elimination des séquences papiers, minimisation de la saisie de données : Grande amélioration de la qualité du service Reconnu pour avoir contribué à améliorer la croissance et la richesse dans le système douanier au Sénégal, Gainde 2000 constitue aujourd’hui un atout majeur dans la gestion des affaires au Sénégal. Selon son administrateur général, Ibrahima Nour Eddine Diagne, le guichet unique Orbus Intégral institué par la Douane sénégalaise a facilité les traitements des formalités du commerce extérieur dans notre pays. De décembre 2010 à mai 2011, c’est un total de 72.606 documents qui ont été livrés à travers le système, a indiqué M. Diagne, hier, à New York. « La qualité du service offert aux importateurs et exportateurs s’est grandement améliorée comme en témoignent l’élimination des séquences papiers, la minimisation de la saisie de données, la réduction de possibilités d’erreurs et d’inefficacité ainsi que la fourniture de services intelligents basée sur une bonne gestion des processus métiers et des délais et coûts de traitement », a-t-il ajouté. Le système Gainde 2000 a eu également un impact positif dans la transparence et dans la flexibilité des processus de traitements, a reconnu le directeur général de la société Cotecna, Valdiodio Cissé, venu prendre part à la cérémonie de remise des prix aux Nations unies.

De notre envoyé spécial Seydou Prosper Sadio

(Source : Le Soleil, 26 juin 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)