twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le système de câbles reliant les continents africain et américain marque une étape importante dans la création d’une nouvelle route dédiée au trafic Internet

vendredi 21 avril 2017

Le SACS est un câble de 40 Tbps de 6 165 km de long, composé de quatre paires de fibre qui relieront l’Angola au Brésil, et ainsi l’Afrique et l’Amérique.

Marquant un pas de plus vers la création d’une nouvelle route de haute qualité dans le secteur mondial des télécommunications, Angola Cables (www.AngolaCables.co.ao) a annoncé aujourd’hui l’achèvement des études marines destinées au Système de câble de l’Atlantique Sud (SACS) et le démarrage du chargement du câble du côté angolais du SACS. Représentant un élément majeur dans le développement de ce projet d’importance mondiale (http://APO.af/UhdOd1), une fois terminé, le SACS s’interconnectera avec le système de câblodistribution Monet, qui relie les États-Unis et le Brésil et avec le WACS, le système de câble ouest-africain.

Le SACS est un câble de 40 Tbps de 6 165 km de long, composé de quatre paires de fibre qui relieront l’Angola au Brésil, et ainsi l’Afrique et l’Amérique. (Chaque paire de fibre peut transmettre 100 longueurs d’ondes avec une bande passante de 100 Gbit/s). Angola Cables est l’un des 12 membres du consortium (et l’un de ses plus grands actionnaires) qui gère le système de câble ouest-africain (WACS) qui fournit des services de transmission de signal à des opérateurs en Angola et dans 11 pays de l’Afrique subsaharienne. Le câble WACS relie Yzerfontein (Afrique du Sud) à Londres (Royaume-Uni) et mesure 14 530 km. Il est composé de quatre paires de fibre et de 14 points d’atterrissage : 12 le long de la côte ouest de l’Afrique et deux en Europe (au Portugal et en Angleterre).

Le résultat positif des études marines va permettre à Angola Cables de veiller à ce que le câble suive la meilleure route et évite des points dangereux, un facteur crucial pour assurer la longévité du SACS. L’achèvement des études marines permet d’aller au bout de la fabrication finale. Tous les ajustements mineurs d’itinéraire et/ou de câblage pourront être réglés précisément, selon les résultats effectifs de l’étude. Avec le chargement du PLSE (Pre-Laid Shore End), la construction du SACS est désormais lancée. Pour cet aspect du système de câble, Angola Cables a fait appel aux services des entreprises NEC Japon et Ocean Specialists, Inc (OSI) pour superviser le processus de construction, toujours dans le but de garantir les plus hauts niveaux de qualité.

« Nous avons travaillé en étroite collaboration avec nos partenaires et fournisseurs afin de garantir à nos clients un réseau SACS de la meilleure qualité possible », explique Antonio Nunes, PDG d’Angola Cables. « Dans le cadre de notre stratégie de connectivité globale, le SACS offrira la première connexion atlantique sud directe à haute capacité. »

Le SACS devrait être livré courant 2018

« Ces étapes clés montrent bien que le système de câble SACS est en passe d’être terminé. En effet, Angola Cables continue de suivre une dynamique commerciale pour offrir des services liés au SACS d’ici la moitié de l’année 2018. Les clients se tournent de plus en plus vers la route transatlantique sud, à la recherche de diversification et de sécurité. Le SACS, associé au Monet et au câble WACS existant, fournit une qualité inégalée pour la forte demande à laquelle nous faisons face sur le marché », ajoute Artur Mendes, responsable commercial chez Angola Cables.

(Source : Angola Cables, 21 avril 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)