twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le sud-africain Yoco lève 83 millions $ et vise 1 million de personnes avec ses solutions de paiement, d’ici 4ans

mercredi 28 juillet 2021

Yoco dont l’activité de paiement par carte a été soutenue en période de covid-19 a réussi à mobiliser un financement de série C. La fintech qui nourrit des projets d’expansion en Afrique et au Moyen-Orient a atteint la barre de 107 millions $ levés avec cette dernière opération.

La fintech sud-africaine Yoco a levé un financement de série C de 1,23 milliard de rands, équivalant à 83 millions $, pour développer ses solutions de paiement par carte et toucher davantage de personnes au sein de la nation arc-en-ciel et au-delà.

« Il s’agit du plus gros investissement jamais réalisé par une société de paiement sud-africaine et l’un des plus importants du continent », commente l’entreprise cofondée et dirigée par Katlego Mapha.

Yoco qui dessert plus de 150 000 micro et petits commerçants et qui traite sur sa plateforme des transactions de plus de 1 milliard $ en volume s’est fixé comme objectif d’atteindre 1 million de commerçants au cours des quatre prochaines années.

Pour y arriver, l’entreprise compte élargir ses offres en y incluant des paiements par mobile et le transfert électronique de fonds. Elle entend également pénétrer de nouveaux marchés africains et tester ses solutions au Moyen-Orient.

La fintech envisage d’élargir son équipe de travail à près de 200 personnes. Celles-ci rejoindront ses bureaux en Afrique du Sud et à Amsterdam, d’ici 2022.

Yoco fait par ailleurs savoir que la demande de paiement en ligne a atteint une croissance significative avec l’avènement de la pandémie de covid-19. Cette croissance a été soutenue par la reprise des petites entreprises et l’accélération de l’adoption du paiement numérique dans le pays.

Selon la fintech, le nombre de petites entreprises ayant délaissé les paiements en espèces a bondi de 300 % de mars à juillet 2020, et le pays ne compte plus que 6 millions de petites entreprises qui effectuent toujours des transactions en espèces. Ayant accueilli des investisseurs mondiaux dans le cadre de ce financement, elle porte à près de 107 millions $, le total des fonds mobilisés à ce jour.

Chamberline Moko

(Source : Agence Ecofin, 28 juillet 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)