twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le régulateur accorde la troisième licence télécoms du Malawi à l’opérateur mobile Malcel Plc

mercredi 24 août 2022

Le Malawi est disposé depuis longtemps à introduire un troisième opérateur de télécommunications sur le marché national pour mettre fin au duopole d’Airtel et TNM. Les multiples tentatives se sont, jusque-là, soldées par des échecs.

L’Autorité de régulation des communications du Malawi (MACRA) a annoncé avoir attribué la troisième licence télécoms du pays à la société Malcel Plc. Le nouvel opérateur prévoit d’entrer sur le marché télécoms national l’année prochaine. Il livrera bataille contre Airtel Malawi et Telecom Network Malawi (TNM). Outre la téléphonie mobile, la nouvelle société envisage de fournir des services des services financiers mobiles avec sa plateforme MCASH.

Selon Bonface Ndawala, président-directeur général de Malcel, la société envisage d’investir 280 millions USD au Malawi au cours des cinq prochaines années. «  Nous prévoyons de commencer à déployer notre réseau au Malawi à partir du quatrième trimestre 2022 et nous commencerons les opérations officielles avec le premier appel effectué sur notre réseau au 4e trimestre 2023  », a-t-il déclaré.

Malcel Plc est un partenariat entre deux sociétés, apprend-on. Il s’agit de la société malawite Bedrock Holdings, composée de cadres locaux des télécommunications, qui détient une participation de 30 %, et de la société danoise Eferio Communications Limited, qui en détient 60 %. Les 10 % restants ont été réservés à d’autres actionnaires locaux et étrangers.

En août 2020, le président de la République du Malawi, Lazarus Chakwera, s’était exprimé en faveur de l’attribution de la troisième licence télécoms du pays, soutenant qu’elle favoriserait la concurrence dans le secteur. Cette ressource avait déjà été attribuée par le passé à Malawi Mobile Limited, Global Advanced Integrated Networks (G-Mobile) ou encore Celcom. Toutefois, le processus n’a jamais abouti, les différentes entreprises ayant manqué à leurs obligations à chaque fois.

L’avènement d’un nouvel acteur devrait apporter plus de concurrence sur le marché télécom malawite. «  Nous voulons offrir aux Malawites une véritable troisième alternative et nous nous battrons donc sur le service aux abonnés. Celui qui aura le meilleur service, ce qui conduit à la meilleure expérience client, aura l’avantage dans ce combat  », a déclaré M. Ndawala.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 24 août 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik