twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le réglement communautaire de la CEMAC confirme la suppression des frais de roaming dès janvier 2021

jeudi 13 août 2020

Le principe avait été adopté en février dernier. Les frais de roaming entre les pays de la CEMAC étaient appelés à disparaître. Suite au Conseil des ministres de l’UEAC qui a eu lieu ce 10 août, la mesure a été adoptée et deviendra effective en janvier 2021.

Le 10 août 2020 à Yaoundé, la capitale camerounaise, le Conseil des ministres de l’Union économique de l’Afrique centrale (UEAC) a adopté « le règlement communautaire portant mise en place du free roaming » dans les six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, Guinée Equatoriale et République centrafricaine).

« Le Conseil se félicite de cette décision, qui participe de la densification de l’intégration des peuples au sein de la Cemac, en ce qu’elle vise à faciliter la mobilité des populations à travers les Technologies de l’information et de la communication (TIC), en réduisant les coûts de communication », souligne le communiqué ayant sanctionné la 35ème session ordinaire du Conseil des ministres de l’UEAC.

Cette règlementation communautaire portant sur la gratuité du roaming entre les pays de la Cemac avait déjà été adoptée le 28 février 2020 à Douala, la capitale économique camerounaise. C’était au cours d’une réunion des ministres en charge des Télécoms dans la zone Cemac, présidée par la Camerounaise Minette Libom Li Likeng.

Le quitus du Conseil des ministres de l’UEAC intervenu le 10 août 2020 ouvre ainsi la voie à l’entrée en vigueur du free roaming dans les six pays de la Cemac dès le 1er janvier 2021, comme le prévoit le chronogramme de ce projet.

En clair, à partir de cette date-là, lors de leurs déplacements dans la zone Cemac, les ressortissants des pays de cet espace communautaire auront accès aux services mobiles (appels, SMS, internet) sans frais supplémentaires, en utilisant leurs numéros de téléphone mobile habituels.

Mais en attendant cette échéance, un Camerounais en mode itinérance au Gabon, par exemple, devra toujours, pour la réception d’un appel téléphonique d’une minute, débourser des frais de roaming allant parfois jusqu’à 5000 FCFA. Une réalité lointaine en Afrique de l’Ouest, où les frais de roaming ont déjà été supprimés entre plusieurs États depuis quelques années.

Brice R. Mbodiam

(Source : Agence Ecofin, 13 août 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)