twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le proviseur du lycée de Bargny souligne les avantages du projet e-école NEPAD

jeudi 24 juin 2010

Le proviseur du lycée de Sergine Tafsir Diouf de Bargny (région de Dakar), Babou Dramé, a loué les avantages du système e-école, un projet du Nouveau partenarait pour le développement de l’Afrique (NEPAD) qui, selon lui, ‘’suscite beaucoup d’enthousiasme’’ chez des élèves.

‘‘Il y a à développer ce système qui suscite beaucoup d’enthousiasme chez nos élèves. Chacun, lors des cours, veut faire des démonstrations. Ce projet suscite beaucoup d’enthousiasme chez nous’’, a-t-il indiqué.

M. Dramé recevait dans son établissement, mercredi, des points focaux de la communication du mécanisme régional de coordination des Nations unies en service des approches thématiques du NEPAD.

Selon lui, le système e-école, qui a démarré dans son lycée en 2008, ‘’va au de- là du cadre pédagogique’’.

En plus du Lycée de Bargny, qui compte 973 élèves, le projet e-école est en cours dans les lycées de Niakhar, Bakel, Sédhiou, Oussouye et Dahra.

‘’Nous l’utilisons même au niveau administratif notamment lors de nos délibérations ou conseils de classe’’, a dit M. Dramé.

Il a en outre invité les promoteurs du projet à former les professeurs sur ce système même ceux des établissements non concernés. Selon lui, ‘’du fait que les enseignants se déplacent, il peut arriver qu’on ait des nouveaux qui ne sont pas initiés au système’’.

‘’Soyez nos ambassadeurs auprès des décideurs pour développer ce système dans nos établissements’’, a lancé le proviseur à l’endroit des point focaux.

Lors de la visite, Malick Ndour, professeur des Sciences de la vie et de la terre (SVT) a procédé à des démonstrations pour montrer ’’les avantages du système e-école’’.

Le projet e-écoles du NEPAD a été annoncé pour la première fois en 2003 lors du Sommet africain du Forum économique mondial de Durban, en Afrique du Sud. Il se concentre sur la distribution de solutions TIC qui connecteront les écoles à travers l’Afrique au Réseau des e-écoles du NEPAD et à l’Internet. Cela inclut également la mise à disposition de matériel d’enseignement et l’établissement de centres sanitaires dans les écoles.

Dans chaque pays, le programme vise à transformer les écoles secondaires africaines en e-écoles du NEPAD dans les cinq années qui suivent le début de la mise en œuvre et toutes les écoles primaires africaines dans les dix ans qui suivent le début de la mise en œuvre.

Au total, plus de 600.000 écoles à travers le continent profiteront des avantages des TIC et de la connectivité au réseau satellitaire des e-écoles du NEPAD.

Les pays qui participent au projet de démonstration sont : l’Algérie, le Burkina Faso, le Cameroun, l’Égypte, le Gabon, le Ghana, le Kenya, le Lesotho, le Mali, l’Ile Maurice, le Mozambique, le Nigeria, le Rwanda, le Sénégal, l’Afrique du Sud et l’Ouganda.

(Source : APS, 24 juin 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)