twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le prototype du portail de développement du Sénégal présenté en juillet

jeudi 9 juin 2005

Le prototype du portail de développement pour le Sénégal sera présenté en mi-juillet, a annoncé mercredi à Ziguinchor, Mayassine Camara, expert à la Cellule de suivi du programme de lutte contre la pauvreté du ministère de l’Economie et des Finances.

Le portail de développement du Sénégal tel que le décrit M. Camara est "une forme de communication qu’on va mettre à la disposition des acteurs pour leur permettre" de "communiquer avec le monde, en donnant des informations à travers les conditions de vie, la pauvreté".

L’objectif visé est aussi de les aider à "utiliser les informations fournies à travers le Net par les autres acteurs". En un mot, il s’agit, selon lui, "(d’) offrir aux pauvres l’accès à l’information".

S’adressant à la presse locale, en marge d’un CRD spécial consacré à la présentation dudit portail aux autorités de la région de Ziguinchor, M. Camara a précisé que la présentation du portail se fera "à travers un séminaire grandeur nature". Cette rencontre se tiendra à Dakar "avec l’ensemble des acteurs", a-t-il ajouté.

La fin du mois de juin 2005 avait été, dans un premier temps, retenue comme date pour la présentation du portail. "Mais je pense que c’est un délai très optimiste, très ambitieux, qu’on va essayer de revoir un peu, en essayant de le décaler en une ou deux semaines", a-t-il expliqué.

Actuellement, d’autres experts de la Cellule de lutte contre la pauvreté sont en train de tenir des CRD dans les autres régions du Sénégal, afin de présenter le portail aux autorités. C’est au terme de ces deux rencontres qu’une date sera retenue, de façon définitive, pour la présentation du portail, a-t-il précisé.

(Source : APS, 9 juin 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)