twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le proprio de Seneporno : « Je ne réfléchi pas, je n’ai aucune pitié pour ceux qui… »

mercredi 31 janvier 2018

Le propriétaire du site de film X, Seneporno, est interrogé par le journal Libération, consulté par Actunet. Et est Sénégalais et il dispose d’une double nationalité. Son site a mis à nu les mœurs sexuelles d’un bon nombre de célébrité sénégalaise. La dernière en date, un marabout qui habite à Guédiawaye, dont les fortes capacités sont chantées dans plusieurs spots publicitaires. A ce titre, il parle sans état d’âme.

« Je n’ai aucune pitié pour ce genre d’individus qui utilisent leur nom de famille respectable pour faire leur sale besogne ». Conscient que les vidéos qu’il poste sont susceptible de gâcher des vie, il indique ceci : « J’essaye de ne pas trop y penser. Je pense plutôt satisfaire mes centaines de milliers de followers (suiveurs) ».

Quant à la fermeture de son site, l’administrateur de Seneporno indique que ce ne sera pas une tasse de café pour le Gouvernement du Sénégal. « Je ne dirai pas que c’est impossible mais cela va être extrêmement difficile, à moins de bloquer tous les sites pour adultes (…) il suffit d’une simple lettre de demande de retrait de vidéo pour qu’on le fasse ».

Sur l’origine des vidéo, l’homme qui tient à son anonymat précise qu’elle « sont fournies par les internautes qui visitent (son) sire. La plupart, gratuitement, d’autres nous propose de nous les vendre ».

Par ailleurs, l’homme indique ne pas se faire du souci quant à la légalité de son activité. « Il faut que les gens sachent une chose. Peut être que le porno est interdit au Sénégal mais pas ici au Canada et nous respectons scrupuleusement les lois et règlements en vigueur dans ce pays. Pour votre information, nous sommes un site de partage de vidéo comme Youtube. La responsabilité sur le contenu des vidéos n’engage nullement l’administrateur du site, la loi nous oblige uniquement à retirer la vidéo dès que l’on reçoit une demande venant du propriétaire des droits de diffusion ou de la personne dont la vidéo a été publiée sans son consentement ».

(Source : Sans limites, 31 janvier 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)