twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le projet Wefi va mobiliser 1 milliard de dollars pour l’accès des femmes entrepreneures à la commande publique

jeudi 23 janvier 2020

Le projet WeFi a été officiellement lancé ce jeudi 23 janvier à Dakar en présence de Mme Ndèye Saly Diop Dieng, ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des Enfants. Financé par la Banque mondiale avec ONU femme, WeFi (Women Entrepreneurs Finance Initiative) vise à mobiliser plus d’un milliard de dollars pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin dans les pays en développement.

Au Sénégal, le projet mettra l’accent sur la demande et l’offre de biens et services pour un meilleur accès aux marchés publics. "Du côté de la demande de biens et services par le gouvernement, le projet travaillera étroitement avec l’ARMP pour mettre en place un cadre réglementaire préférentiel pour les PMEF accompagné d’un programme de sensibilisation et de formation au profit des cadres du gouvernement impliqués dans la passation des marchés pour opérationnaliser le nouveau cadre règlementaire", a expliqué Mme Sophie Naudeua, chargée du programme du développement humain au Cap-Vert, en Gambie, au Sénégal et en Mauritanie.

Du côté de l’offre de biens et services, poursuit Me Naudeau, le projet appuiera les PMEF à participer davantage dans la commande publique et à améliorer leur capacité à remporter des marchés. "Le projet met l’accent sur les contraintes non financières qui empêchent les PMEF de participer véritablement dans les marchés publics. Ceci consiste à améliorer la connaissance des PMEF par rapport aux procédures de passation des marchés publics ainsi qu’à renforcer leur capacité à long terme en matière de compétences managériales et socio-émotionnelles et de réseautage, entre autres.

Les bénéficiaires du projet sont d’abord les femmes entrepreneurs et les associations professionnelles les représentant, ainsi que les institutions intermédiaires et les agences gouvernementales chargées du développement des PME et de la contribution de la femme à l’économie, tels que l’ADEPME, la Direction des PME du Ministère du Commerce et des PME et la Direction chargée des organisations féminines et de l’entreprenariat du Ministère de la Femme, de la Famille,du Genre et de la Protection des enfants", soutient-elle.

(Source : Leral, 23 janvier 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)