twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le projet "Sankoré" face aux "défis" de son extension

mardi 24 mars 2015

Le projet "Sankoré", basé sur le développement de classes numériques, peut contribuer à l’amélioration de la qualité des apprentissages par l’introduction de ressources pédagogiques interactives, à condition de surmonter certains ’’défis’’ rencontrés au cours de sa mise en oeuvre, a indiqué, mardi à Dakar, son coordonnateur, El Hadj Ndiaye.

Dans sa deuxième phase d’exécution (2014-2016), ce projet demeure toutefois confronté à des ’’défis majeurs’’ à relever avant son extension à l’ensemble des inspections d’académie, a-t-il souligné à l’ouverture du comité de pilotage dudit projet.

Le projet ’’Sankoré’’, qui repose sur l’utilisation de tableau numérique interactif, doit relever le défi de la formation pour l’utilisation du matériel de haute technologie mis à la disposition du ministère de l’Education nationale, selon son coordonnateur et chef du Bureau suivi du ministère de tutelle.

"Dans la mise en œuvre du projet, un certain nombre de faiblesses ont été notées. Il s’agit notamment de la question de la formation qui n’est jamais suffisante", a-t-il dit.

"Si on veut être efficace, il faut que tous les acteurs à tous les niveaux soient suffisamment capacités, notamment les directeurs d’école, les enseignants, les inspecteurs de l’éducation et de la formation, les inspecteurs d’académie’’, ainsi que les équipes de maintenance, a-t-il expliqué.

Le kit numérique Sankoré est composé d’un ordinateur portable, d’un vidéo projecteur connecté à une caméra infrarouge, d’un stylet avec une interactivité créée à partir du contenu numérique du logiciel.

Pour chaque catégorie d’enseignants, a expliqué El Hadj Ndiaye, "il y a des modules spécifiques qui doivent être développés parce que chacun dispose d’un cahier de charges bien précisé".

Un autre défi concerne selon lui la maintenance des kits, avec 20 à 30% du matériel en panne actuellement, malgré un dispositif de maintenance mis en place dans les inspections d’académie pour assurer la maintenance et l’entretien du matériel régulièrement.

"A travers chaque IA, il y a deux installateurs maintenance formés qui peuvent réparer les ordinateurs, les vidéo projecteurs fournis par le projet Sankoré, mais il nous reste à renforcer ce dispositif au niveau des inspections d’éducation et de formation et au niveau des écoles pour que le système puisse avoir une autonomie suffisante afin de pouvoir faire face aux pannes récurrentes", a souligné le coordonnateur du projet.

S’y ajoute que la dotation en matériel des écoles et Centres de formation professionnelle régionale d’éducation et des classes d’alphabétisation doit être également augmenté, pour que les académies les plus éloignées puissent bénéficier de ces kits, a-t-il souligné.

Ces différents défis doivent être relevés pour une exploitation adéquate des potentialités du projet, en vue de les intégrer davantage au concept "Ecole de la communauté", a-t-il estimé.

Sankoré est une initiative démarrée en 2011, avec l’appui de l’ambassade de France qui a doté le Sénégal de plus 700 kits numériques affectés aux écoles élémentaires de Thiès, Kaolack, Fatick et Diourbel, dans le cadre de sa première phase.

Au total, 1113 kits ont été mis à la disposition de la coopération française pour couvrir 11 inspections d’académie.

D’autres académies seront touchées chaque année pour faire en sorte que de nouvelles académies soient intégrées afin de faire le maillage national avec toutes les classes de CI et CP.

(Source : APS, 24 mars 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)