twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le procureur suspend les poursuites contre Moustapha Yacine Guèye de MTL

mardi 3 juillet 2012

Moustapha Yacine Guèye a émis hier, un chèque de 1 milliard de francs Cfa en attendant de verser les 860.282.365 francs Cfa avant la fin de l’année. Ainsi, le Parquet de Dakar a décidé de surseoir aux poursuites pénales.

Après plusieurs jours de garde à vue au commissariat central de Dakar, le patron de Magal limited holding (Mtl) a recouvré la liberté. En effet, pour éviter un mandat de dépôt à l’image de Ndongo Diaw qui aurait refusé de cautionner, Moustapha Yacine Guèye a signé d’abord un chèque de l’ordre de 1milliard de francs. Et s’est engagé aussi à payer 860.282.365 de francs Cfa d’ici le mois de décembre 2012. Cette rondelette somme de 1.860.282.365 de francs Cfa constitue l’équivalent du détournement subi par l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp), selon les gendarmes de la Section de recherche qui l’ont notifié dans leur procès verbal d’arrestation numéro 284 du 26 juin 2012.

Moustapha Yacine Guèye a mis la main dans son compte afin d’humer l’air de la liberté. Il a aussi recouru à une médiation pénale pour sortir des mailles de la justice. Selon le quotidien Le Quotidien le procès verbal de médiation pénale, le procureur de la République a accepté, sous instruction du procureur général près la Cour d’appel de Dakar, la proposition effectuée par Moustapha Yacine Guèye d’émettre un « chèque de 1.000.000.000 de francs Cfa à l’ordre de la Caisse des dépôts et consignation et de payer le reliquat de 860.282.365 francs Cfa au plus tard en décembre 2012. »

Cet accord signé par Ousmane Diagne et Moustapha Yacine, révèle explicitement les termes de l’arrangement dont le plus important pour le mis en cause reste l’arrêt des poursuites pénales. Pour la mise en liberté de M. Gueye, le procureur de la République près le Tribunal régional hors classe de Dakar invoque les dispositions des articles 28, 29 et 32 du Code de procédure pénale. Mais si le prévenu ne règle pas les 860.282.365 francs Cfa, la machine judiciaire sera réactivée. Pour rappel, l’arrestation de Moustapha Yacine Guèye est liée au scandale de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP).

(Source : Rewmi, 3 juillet 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)