twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le président de l’ASCOSEN met au point un GPS parlant wolof

lundi 10 mai 2010

Le président national de l’Association des consommateurs du Sénégal (ASCOSEN) Momar Ndao a annoncé à l’APS avoir mis au point un Système de navigation par satellite pour le Sénégal, soit ’’le premier GPS au monde qui parle wolof’’.

Dénommée ’’JOOW’’, l’invention qui est déjà protégée au niveau du Bureau sénégalais du droit d’auteur ’’consiste en la mise à disposition des usagers, de terminaux GPS avec des logiciels et des cartes routables de Dakar, du Sénégal et de ses principales villes’’.

Ces terminaux GPS peuvent être de plusieurs natures : récepteurs GPS autonomes, téléphones et smartphones dotés de puces GPS intégrés, PDA (Personal desktop Assistant) et PNA (Personal navigation assistant) dotées de puces GPS, véhicules dotes de GPS intégrés, téléphones, smartphones, PNA et PDA non dotées de puces GPS à connecter par l’intermédiaire de GPS Bluetooth.

Selon un document de présentation, chaque carte routable est dotée de centres d’intérêts divers orientés vers des domaines tels que l’administration, la santé, les urgences, les services financiers et notariaux. Ainsi, ces points d’intérêts peuvent être enrichis par l’usager selon ses souhaits.

Des fonctionnalités de recherche sont également offertes par adresse (ville, rue et dénomination), lieux les plus proches, centres d’intérêts, nom, favoris, coordonnées, SMS de positionnement.

’’A l’issue de cette recherche, le programme de guidage par satellite, vous indique, dans la langue de votre choix (anglais, français, wolof, (pulaar en cours de développement), rue par rue, et en temps réel, le chemin pour aller à votre destination en tenant en compte des sens uniques, des sens giratoires, des sens interdits, de la vitesse de déplacement’’, rapporte le document.

Il ajoute que le programme indique aussi des statistiques diverses : la distance à vol d’oiseau, distance réelle par la route, votre vitesse réelle, vitesse moyenne, vitesse maximale, distance parcourue, distance restante, temps à l’arrêt, altitude par rapport au niveau de la mer, etc.

‘’En outre, pendant le guidage, des alertes de limitation de vitesse, de dangers divers, de route en travaux, etc. sont affichées en temps réel ou annoncées à haute voix en français, wolof, anglais, etc.’’

Selon la présentation faite de cette invention, les solutions GPS routières n’existent que dans moins de 5 pays sur le continent africain et constituent, de ce point de vue, ’’une innovation majeure pour le marché sénégalais’’.

‘’Il n’est pas besoin de connexion Internet ou de frais de télécommunications à payer pour utiliser le service, sauf dans certains cas, ou l’usager veut envoyer des SMS ou bénéficier de services supplémentaires non essentiels, ou dans le cas où il veut avoir en temps réel l’état des embouteillages et pouvoir les éviter’’, indique le document de présentation.

Ainsi, JOOW ’’répond à un besoin de repérage et de guidage de précision dans l’adressage, et même dans la banlieue avec une identification de toutes les rues’’, indique la même source source selon qui ‘’la presque totalité des services officiels sont repérés avec leur adresse exacte, sans compter toutes les adresses utiles, jusqu’aux vulcanisateurs !’’.

De plus, le système ’’s’adresse à tous les automobilistes, à l’administration, aux citoyens sénégalais et aux étrangers, aux chauffeurs de taxis, aux agences de location de voitures, aux services publics, aux services de distribution de courrier, aux services de livraison, aux entreprises concessionnaires de services publics (eau, électricité, téléphone) etc.’’

Président du réseau des Associations de consommateurs de l’UEMOA. RAC-UEMOA et de la Commission de la santé et des affaires sociales du Conseil économique et social du Sénégal, Momar Ndao est un ingénieur commercial spécialisé en TIC. Il est également titulaire d’un master en droit de la régulation.

(Source : APS, 10 mai 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)