twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le pdg d’excaf telecom rappelé à Dieu hier : Ben Bass Diagne, décès d’un pionnier de l’audiovisuel

mercredi 31 juillet 2013

Le président directeur général du Groupe Excaf Télécommunications, Ibrahima Diagne dit Ben Bass , n’est plus ! « C’est une perte cruelle pour nous, parce que le matin, nous l’attendions au bureau. Il venait très tôt à 7 heures. Il était sympathique avec tout le monde », nous a dit Ismaïla Diallo, chef du personnel du Groupe Excaf, un de ses proches collaborateurs, joint au téléphone hier.

« Le jour du décès, on se disait qu’il avait un rendez-vous, vu le retard accusé. Alors qu’il n’avait pas l’habitude. Et tout d’un coup, vers 10 heures, la triste nouvelle est annoncée », raconte Ismaïla Diallo. Et pourtant, la veille, c’est-à-dire, le lundi, Ben Bass était au travail jusqu’aux environs de 15 heures. « Il nous a quittés en chahutant comme d’habitude et m’a appelé vers 22 heures », se rappelle Ismaïla Diallo.

Ibrahima Diagne dit Ben Bass œuvrait beaucoup dans le social et avait construit plus de 100 mosquées. « Quand il venait en aide à son prochain, il le faisait discrètement », ajoute M. Diallo. Âgé de près de 75 ans, le propriétaire du groupe Excaf Télécommunications faisait des activités diverses. Il s’est essayé aux Tic, au négoce et aux matériels électroménagers. « Il a bâti un empire inestimable. Ce qu’il a laissé est colossal », déclare-t-il.

« Il aimait dire : tout ce que tu fais, fais le pour le Bon Dieu ». Un dernier hommage lui sera rendu à la mosquée des Hlm Patte d’Oie, aujourd’hui à 10 heures. L’enterrement aura lieu au cimetière musulman de Yoff.

Serigne Mansour Sy Cissé

(Source : Le Soleil, 31 juillet 2013)

Post-Scriptum

Macky sall, Président de la république : « Le Sénégal perd un précurseur »

« Avec le décès d’Ibrahima Diagne Ben Bass, le Sénégal perd un entrepreneur méritant doublé d’un précurseur dans l’investissement audiovisuel » lit-on dans un communiqué signé par le porte-parole du président de la République, Macky Sall. Le chef de l’Etat salue la mémoire du disparu, prie pour le repos de son âme et adresse ses condoléances à sa famille et à tous les acteurs de la communication audiovisuelle.

Un self made man qui a bâti un empire

Le directeur général du groupe Excaf Télécommunications, Ibrahima Khaliloulah Diagne dit Ben Bass, décédé mardi à Dakar, est un autodidacte qui a su occuper des créneaux porteurs dans les médias. Fondateur en 1972 du groupe Excaf, Ben Bass Diagne fut un acteur de premier plan du paysage audiovisuel sénégalais. Inconnu du paysage médiatique, il a créé la radio Dunyaa en 1995, une radio populaire où les émissions religieuses et interactives occupent une large place. C’est également Ben Bass Diagne qui a introduit la chaîne francophone Tv5 au Sénégal. En 1992, il lance le réseau Mmds, qui permet de regarder autre chose que la Radio télévision sénégalaise (publique), l’unique chaîne sénégalaise, à une époque où le monopole de l’Etat s’exerçait sur ce secteur. Les antennes Mmds qu’il a introduites au Sénégal ont connu un énorme succès, dans les années 1990. Avec le succès des antennes Mmds, son entreprise emploie aujourd’hui plusieurs dizaines de personnes. Du coup, il devient l’un des plus grands chefs d’entreprise. Son holding comprend le plus dense réseau privé radiophonique du Sénégal (Dunyaa Fm et Sokhna Fm à Dakar, en plus des stations dans les régions), d’un pôle télévisuel (Rdv, Rdv musique et sport) et d’un bouquet télévisuel (Mmds). Plusieurs journalistes et animateurs ont fait leurs premières armes au groupe Excaf. On peut citer, entre autres, El Hadj Assane Guèye, Dj Koloss, Dj Prince et le prêcheur Taïb Socé. Sur le plan social, le patron du groupe Excaf a construit ou rénové, selon certains témoignages, des centaines d’édifices religieux et sociaux. Il s’agit notamment de la rénovation de la grande mosquée de Dakar, de l’Église de Joal, de la construction d’une centaine de mosquées à travers le Sénégal. Il a également construit une école franco-arabe sur trois étages d’un immeuble jouxtant le siège du groupe Excaf Télécommunications, où l’enseignement est gratuit et est entièrement pris en charge à ses frais.

(APS)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)