twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le pays a officiellement présenté à Bangkok sa candidature au Conseil de l’Uit

vendredi 22 novembre 2013

Mercredi dernier, à l’Itu Telecom World 2013 de Bangkok, le Sénégal a organisé une rencontre avec des décideurs du secteur des Tic. Le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Cheikh Bamba Dièye, a présenté officiellement la candidature du Sénégal pour le renouvellement de son mandat au sein du Conseil de l’Union internationale des télécommunications.

Selon un communiqué du service de presse de la délégation sénégalaise à l’Iut 2013 de Bangkok, notre pays s’est particulièrement distingué à cet événement avec un « pavillon original, dynamique et très attrayant ». Dans ce cadre, l’organisation d’une rencontre d’échanges avec les leaders et décideurs du secteur des Tic du monde entier.

De nombreux investisseurs potentiels ont assisté à la réception organisée dans un espace chaleureux. Des personnalités de haut niveau du secteur des télécommunications, parmi lesquelles le Dr Hamadoun Touré, secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications (Iut), Zao Houlin, secrétaire général adjoint de l’Iut, Brahim Sanou, directeur du Bureau de développement des télécommunications (Bdt), Abdoulkarim Soumaila, secrétaire général de l’Union africaine des télécommunications.

Les ministres en charge des Télécommunications du Burkina et de l’Egypte ainsi que les directeurs généraux des instances de régulation de l’Egypte, du Gabon, du Cameroun, du Bénin, du Canada et du Nigéria y ont également pris part.

Atouts des Tic au Sénégal

Le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Cheikh Bamba Dièye, a annoncé officiellement la candidature du Sénégal pour le renouvellement de son mandat au sein du Conseil de l’Union internationale des télécommunications.

Il a parlé des atouts du secteur des Tic au Sénégal. M. Dièye a déclaré que le Sénégal se prépare à accueillir le changement dans un monde numérique avec l’élaboration de la Stratégie nationale de développement de l’Economie numérique.

Une stratégie qui, selon lui, permettra une accessibilité numérique par le développement d’infrastructures de haut débit, de services innovants, d’applications et contenus adaptés, par un environnement réglementaire adéquat, par la transition de l’audiovisuel de l’analogique au numérique. M. Dièye a évoqué la réalisation de projets d’aménagement numérique au Sénégal, notamment des pôles d’activités et des villes numériques.

El Hadj Ibrahima Thiam

(Source : Le Soleil, 22 novembre 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)