twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le parc de lignes de téléphonie fixe continue de baisser selon l’ARTP

jeudi 1er septembre 2016

Le parc global de lignes de téléphonie fixe continue de baisser et s’élève à 290.524 lignes à la fin de ce trimestre, soit une chute de 1,8% par rapport au trimestre précédent, rapporte l’Observatoire du marché des télécommunications publié par l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP).

Cette baisse du parc de lignes de téléphonie fixe s’explique, selon l’Observatoire du marché des télécommunications, par un recul de 1,6% du parc de lignes résidentielles, de 2,39% du parc de lignes professionnelles et de 1,1% du parc des lignes publiques.

Le taux de pénétration, en baisse de 0,04 point, s’élève à 2,15% au cours de ce trimestre, indique document

"L’opérateur historique, SONATEL, détient 97,1 % de part de marché en termes de lignes, en hausse de 0,6 point par rapport au trimestre précédent. EXPRESSO, par contre, détient, au cours de ce trimestre, 2,9% de part de marché", explique la source.

Elle poursuit que dans le même temps, le volume de trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe est en hausse atteignant 61,98 millions de minutes au cours de ce trimestre contre 61,76 millions de minutes au trimestre précédent.

"Ce trafic, en baisse au mois d’avril avec 20,53 millions contre 21,48 millions de minutes en mars, a augmenté en mai avec 20,97 millions de minutes. Environ 64,5% du trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe est terminé sur les réseaux de téléphonie mobile contre 23% du trafic terminé sur les réseaux de téléphonie fixe et 12,5% vers l’international", souligne l’Observatoire du marché des télécommunications.

Il mentionne que l’usage moyen mensuel par ligne suit la tendance du trafic.

"Corrélativement au trafic, il a aussi baissé en avril de 3 minutes et est estimé à 70 minutes par ligne. Il s’est par contre apprécié d’une minute en mai", précise le même document.

L’Observatoire du marché des télécommunications publié par l’ARTP présente la situation du secteur des télécommunications au Sénégal au 30 juin 2016, ainsi que les évolutions enregistrées au cours du deuxième trimestre de cette année. L’analyse porte sur les marchés de la téléphonie fixe, de la téléphonie mobile et de l’Internet

(Source : APS, 1er septembre 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)