twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le numérique au service du développement : L’administration sénégalaise se modernise

vendredi 23 mai 2008

L’intranet aide, par définition, ‘les employés à trouver et à visualiser rapidement des informations dans des documents électroniques et des applications pertinentes dans leurs domaines de compétences. Ainsi les utilisateurs peuvent accéder aux données de n’importe quelle base qu’une organisation veut rendre disponible, n’importe quand, n’importe où, augmentant par là même l’habileté des employés dans leur travail’. C’est cet outil que l’Agence informatique de l’Etat (Adie), en collaboration avec une société chinoise Huawei, a présenté dans sa phase d’exécution sous la présence d’Abdoulaye Baldé, secrétaire général à la présidence de la République et de Lu Shaye, ambassadeur de la République Populaire de Chine au Sénégal.

Un nouveau pas vient d’être franchi, celui du numérique, de l’intranet administratif, dans la longue coopération entre ces deux Etats. Cet outil permettra, à la fin des travaux, la mise en place de 700 km de fibre optique à travers les onze régions que compte le Sénégal. En attendant, certaines capitales seront servies comme Dakar, Saint-Louis, Thiès, Louga, Kaolack et Fatick. Les autres, c’est-à-dire Ziguinchor, Kolda, Tambacounda et Matam, devront l’être par l’intermédiaire du réseau de la Sonatel. ‘Aujourd’hui, plus de 80 % des équipements ont été acheminés et stockés’. Ce qui rassure Abdoulaye Baldé quant à la réception de toutes les réalisations prévues en 2009.

Cette mise à jour permettra à l’administration de ‘se désenclaver’ par le partage d’informations et de données, mais aussi de ‘diminuer’ les dépenses du gouvernement. En effet, grâce aux douze mille téléphones (six mille mobiles, six mille sans fil) que la société Huawei va mettre à leur disposition, ‘les agents de l’administration publique pourront communiquer entre eux sans limitation et sans frais’, indique Abdoulaye Baldé.

Parallèlement, l’installation de télé-conférence dans les structures sanitaires et universitaires verra le jour. Ce projet ambitieux mais réalisable d’un montant de cinquante millions de dollars touchera tous les départements du pays. Sa continuité jusqu’en 2010 sera assurée par les Coréens qui l’ont financé à hauteur de 25 millions de dollars.

Bineta Dior Bitèye

(Source : Wal Fadjri, 23 mai 2008)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)