twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le monde coupé en deux sur la question de la gouvernance d’Internet

samedi 15 décembre 2012

La Conférence mondiale des télécommunications internationales (WCIT) s’est achèvée à Dubaï sur un constat de divergence entre 89 pays qui ont signé le traité portant sur la révision du Règlement des télécommunications internationales (RTI) et 55 pays qui le rejettent. L’enjeu se focalise sur la gouvernance de la toile.

La plupart des pays occidentaux, dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France ou encore le Canada, ont refusé de signer le traité qui remettrait, selon eux, les clés de l’internet à une agence onusienne, et donc aux Etats. Les pays occidentaux voient dans cette perspective une menace sur la liberté d’expression et cherchent à éviter que des pays comme la Chine ou la Russie ne puissent user de leur poids à l’ONU pour museler la toile. Cette position est naturellement soutenue par les grands acteurs privés occidentaux du net tels que Google ou l’ICANN.

Une crainte que ne partage pas le secrétaire général de l’UIT, Hamadoun Touré, qui assure que le nouveau traité n’avait « pas du tout d’impact sur Internet » et qui souligne que le traité donne des garanties quant à la liberté d’expression : « Nous avons un article spécial consacré à la défense des droits de l’Homme » a-t-il déclaré.

Pour les partisans du Traité, le refus des Occidentaux relève davantage d’une défense d’intérêts économiques, considérant que la mainmise américaine sur la gouvernance du web favorise plus les grandes compagnies occidentales des TIC que la liberté d’expression.

(Source : Agence Ecofin, 15 décembre 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)