twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le ministre de l’Intérieur liste les avantages de la future carte d’identité biométrique de la CEDEAO

vendredi 4 mars 2016

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique Abdoulaye Diallo a magnifié le projet d’instauration de la carte d’identité biométrique CEDEAO à partir de 2017, estimant que cette mesure va renforcer la sécurité des personnes et des biens dans cet espace communautaire.

Les députés ont voté ce vendredi à l’unanimité le projet de loi instituant une carte d’identité biométrique CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest).

Cette carte va permettre de ’’circuler librement dans cet espace. Le deuxième élément, c’est une production commune’’, a salué Abdoulaye Daouda Diallo, assurant qu’il n’est pas possible de produire doublement la carte dans deux pays différents de la CEDEAO.

’’Dés lors que les empreintes digitales d’une personne sont prises dans un pays de la CEDEAO, elle ne pourra plus se faire délivrer un autre document dans tout l’espace communautaire’’, a expliqué le ministre.

L’autre avantage relevé par le ministre de l’Intérieur est la suppression de la carte séjour dans l’espace avec l’entrée en vigueur de la carte d’identité biométrique.

Depuis le 24 février dernier, le gouvernement du Sénégal a prorogé jusqu’au 31 décembre prochain la validité des cartes d’identité numérique expirées.

La carte d’identité biométrique a été approuvée lors de la 46 ème session de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO tenue à Accra (Ghana) le 10 juillet 2014.

La date limite pour l’instauration de cette carte valable pour 10 ans, a été fixée en 2017 dans l’espace CEDAO composé de 15 pays membres.

(Source : APS, 4 mars 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)