twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le ministre Yaya Abdou Kane sur la hausse des tarifs de communication : « A ce jour, aucune mesure... n’a été prise »

vendredi 10 avril 2015

Le ministre des Postes et télécommunications est formel sur la hausse annoncée des tarifs sur les appels entrants ou sortants. Au cours du Conseil hebdomadaire des ministres qui s’est tenu hier, jeudi 09 avril, sous la présidence de Macky Sall, Yaya Abdou Kâne a informé le gouvernement, « qu’à ce jour, aucune mesure d’ordre juridique, économique ou technique relative à une augmentation des tarifs de communication n’a été prise ».

La polémique relative à une hausse supposée des tarifs de communication au Sénégal s’est invitée au Conseil hebdomadaire des ministres qui s’est tenu hier, jeudi 09 avril, au palais de la République. Occasion pour le ministre des Postes et télécommunications, Yaya Abdou Kâne, d’informer le Conseil que les informations relayées en rapport à cette hausse des tarifs entrants ou sortants ne se justifiaient pas.

Le ministre a ainsi tenu à faire remarquer devant Macky Sall et le gouvernement « qu’à ce jour, aucune mesure d’ordre juridique, économique ou technique relative à une augmentation des tarifs de communication n’a été prise ». Au contraire, Yaya Abdou Kâne a fait noter, selon le texte officiel du Conseil des ministres, que « dans l’objectif d’une régulation efficace du secteur des télécommunications, les dispositions sont désormais prises pour permettre à l’autorité de régulation d’exercer un contrôle approprié sur les appels entrants locaux et sortants du Sénégal, exercice non assujetti à une surtaxe pouvant entraîner une quelconque hausse des tarifs de communication ».

Pour rappel, selon certains médias de la place, le coût du téléphone, au Sénégal, aurait connu une hausse depuis ce mardi 7 avril 2015. Une augmentation qui serait de l’ordre de 150,65 F CFA (0,23 centimes d’Euro) pour la minute entrante, soit une hausse de 13 FCFA par minute.

Interpellé par des confrères, Momar Ndao, le président de l’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen), avait fait savoir que « ... C’est la Sonatel qui a augmenté le tarif, ce n’est pas l’Etat qui a surtaxé ». A noter qu’en septembre 2009, le prix de la minute était de 65 FCFA, mais la Sonatel (Société nationale des télécommunications) avait porté la minute à 92 FCFA.

Avec l’application de la surtaxe décidée par décret en août 2011 par les autorités de l’époque, le prix de la minute de tarification, d’un appel de l’étranger vers un téléphone fixe ou mobile sénégalais, était de 141,03 francs FCFA. En 2012, après l’alternance politique, le décret sur la surtaxe des appels entrants avait été abrogé.

Moctar Dieng

(Source : Sud Quotidien, 10 avril 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)