twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le lycée Djignabo inaugure sa nouvelle salle Internet/Intranet

dimanche 11 décembre 2005

Le lycée Djgnabo dispose désormais d’un outil permettant à ses élèves et à ses enseignants d’accéder pour les uns plus facilement au savoir et pour les autres de dispenser un enseignement de meilleure qualité.

Les responsables de cet établissement scolaire et leurs partenaires de la mission de coopération française au Sénégal ont procédé vendredi à l’inauguration de la salle ‘’HUMTEC’’ du nom de l’ONG française Humanitarian technopole, qui a effectué les travaux.

Financé par la Coopération française, la mairie de Saint-Maur, le Conseil régional du Val de Marne et la région Ile de France, cet espace constitue une véritable fenêtre sur le monde pour les élèves et les enseignants du lycée.

En effet, grâce au savoir de HUMTEC, cette salle est équipée d’un serveur internet/intranet. De fait, les élèves et les enseignants ont aujourd’hui à leur service un site internet et un site intrernet.

Autant d’outils qui leur permettent d’accéder plus facilement à la connaissance. Sur ce plan, en plus des services qu’offrent Internet, les élèves pourront dorénavant compter sur les cours que les enseignants pourront diffuser sur le site Intranet du lycée.

Pour faire face à ce défi, un comité composé d’enseignants a été mis sur pied.

L’installation d’un centre de ressource Internet haut débit et la formation de la communauté éducative du lycée à son utilisation constituent la raison d’être même du projet.

Le projet s’est déroulé en deux phases. De février à mai 2005, l’ONG HUMTEC s’est uniquement attelée ‘’à la réhabilitation et à la formation des professeurs’’. La seconde phase, qui s’est déroulée entre octobre et décembre 2005, a été ‘’dédiée à la formation de la communauté éducative et au développement des sites Intranet et Internet du lycée dans leur version initiale’’.

Les autorités du lycée, l’inspection d’Académie ainsi que les parents d’élèves ont fortement salué le geste de la Coopération française, tout en plaidant pour la réalisation de la troisième phase dont le coût est estimé à 48.000 euros (31,485 millions F CFA).

Le représentant de la Coopération française en Casamance, Frank Müller s’est dit satisfait du projet, soulignant que le dossier relatif au financement de la troisième phase suit son cours.

Un sentiment d’autant plus légitime que le lycée Djignabo est, selon lui, aujourd’hui l’un des établissements les plus équipés en matière informatique, disposant de plus de 30 machines.

Le sentiment de satisfaction est également partagé par la vice-présidente de HUMTEC, Sophie Dhertdt.

(Source : APS, 11 décembre 2005)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)