twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le gouvernement ivoirien veut œuvrer au maintien d’un « cyberspace sain »

mardi 8 décembre 2020

Le gouvernement ivoirien veut œuvrer au maintien d’un « cyberspace sain » qui inspire confiance et protège les consommateurs contre les utilisations inadéquates des TIC, a affirmé lundi Mamadou Sanogo, le ministre ivoirien de l’économie numérique et de la poste.

« Tout en étant engagé à déployer les efforts nécessaires pour vulgariser l’utilisation des services de télécommunications/TIC, pour toutes les populations sur toute l’étendue du territoire, le gouvernement ne perd pas de vue l’objectif impérieux d’oeuvrer au maintien d’un cyberspace sain qui inspire confiance et protège les consommateurs contre les utilisations inadéquates des TIC », a indiqué M. Sanogo dans une déclaration faite à la faveur de la 43è journée africaine des télécommunications/TIC .

Poursuivant, il a assuré que l’exécutif ivoirien renforce constamment sa stratégie de lutte contre toutes les formes de cybercriminalité qui engendrent des préjudices moraux et financiers importants. Auparavant M. Sanogo a rappelé que les télécommunications/TIC ont été un « outil indispensable » au cours du premier semestre 2020 marqué par la pandémie de la Covid-19 qui a contraint les populations au confinement.

« Avec le confinement d’un tiers de la population mondiale au premier semestre 2020, les TIC se sont avérées un outil essentiel pour faire vivre l’économie mondiale dans presque toutes ses composantes en permettant à de nombreuses personnes de continuer à être productives depuis leurs domiciles et de communiquer avec leurs proches », a fait remarquer M. Sanogo.

Par ailleurs, il a soutenu qu’au regard de cette importance des TIC, le gouvernement ivoirien a le devoir de veiller, entre autres à garantir à tous un accès abordable des services, assurer l’extension et la résilience des infrastructures et promouvoir l’innovation et la recherche.

Le thème retenu cette année pour la célébration de la 43è journée africaine des télécommunications est : « L’après Covid-19, le rôle des télécommunications /TIC dans la reprise des activités socio-économiques ». Cette journée qui est célébrée le 07 décembre de chaque année coïncide avec l’anniversaire de création de l’Union africaine des télécommunications ( UAT).

APA

(Source : Abidjan.net, 8 décembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)