twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le gouvernement étudie la possibilité d’introduire le vote électronique au Sénégal, selon Cheikh Sadibou Fall

mercredi 9 juin 2004

Le gouvernement sénégalais étudie la possibilité pour le Sénégal d’adopter la méthode de vote électronique, a révélé mercredi le ministre de l’Intérieur, Cheikh Sadibou Fall.

‘’En ce qui nous concerne, nous gouvernement, nous avons déjà commencé à explorer des pistes, notamment en ce qui concerne le vote électronique qu’il faut différencier du vote par Internet’’, a dit M. Fall lors d’une séance plénière de l’Assemblée nationale, consacrée à l’examen de la question orale du député Abdoulaye Babou de l’Alliance des forces du progrès (AFP) sur le vote des émigrés via Internet.

Il a, à cet effet, révélé que son département a réceptionné ‘’récemment une machine qui a été testée en Inde’’ et a permis à ce pays de faire des élections ‘’avec contestation nulle’’.

Poursuivant son propos, il a ajouté : ‘’ Nous sommes en train d’explorer toutes ces pistes-là, y compris avec les Algériens pour voir s’il est possible d’instituer au Sénégal un vote électronique’’.

M. Fall a, en plus, promis que le département qu’il dirige fera ‘’tout’’ pour ‘’sécuriser le processus électoral pour que les Sénégalais puissent s’exprimer de manière libre en ayant à leur disposition les instruments qui leur permettent d’exprimer leur opinion à l’occasion des grandes occasions comme celles que nous connaissons en matière de vote’’.

Le ministre de l’Intérieur a, par ailleurs, invité le parlement à mettre en place une commission de réflexion sur le vote via Internet.

Au sujet des tensions qu’occasionne la lenteur de la publication des résultats, M. Fall a promis que ‘’les efforts de l’Etat vont porter sur la possibilité de faire en sorte qu’une fois le scrutin terminé, les résultats puissent être connus pour limiter les tensions qui règnent après les élections’’.

(Source : APS 9 juin 2004)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)