twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le géant africain de l’e-commerce Jumia en quête de partenaires chinois pour améliorer ses revenus

vendredi 16 octobre 2020

Jumia veut satisfaire les consommateurs africains qui adoptent de plus en plus les achats en ligne avec le contexte actuel de Covid-19. La société recherche à cet effet des fournisseurs chinois au regard de la qualité de leurs produits, de leurs petits prix, mais surtout de leur grande capacité de production.

Sam Chappatte, le président-directeur général de la branche kenyane de Jumia, la plateforme africaine d’e-commerce, a déclaré qu’elle cherche à accroître ses partenariats avec des fournisseurs chinois afin d’augmenter ses revenus.

Lors d’un entretien accordé le 15 octobre 2020 à Xinhua – en marge du lancement par Jumia de son premier Africa Food Index, une publication qui montre l’impact de la Covid-19 sur les tendances alimentaires en Afrique, influencée par les livraisons en ligne de nourriture –, il a expliqué que les « entreprises chinoises proposent des produits très pertinents pour les consommateurs africains, car ils sont abordables et de bonne qualité ».

Selon Sam Chapatte, Jumia est actuellement l’une des plateformes d’achat en ligne les plus populaires du continent en raison du stockage de produits fiables et abordables. Il a indiqué qu’elle dispose de « l’infrastructure et de la technologie nécessaires pour permettre aux fabricants chinois d’atteindre leurs consommateurs de manière pratique ».

Au-delà du petit prix et de la bonne qualité de leurs produits, les entreprises chinoises ont également une grande capacité de production qui permettra à Jumia de répondre efficacement aux besoins du plus grand nombre durant ce contexte de pandémie mondiale de Covid-19, qui suscite l’adoption croissante des achats en ligne par les Africains.

(Source : Agence Ecofin, 16 octobre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)