twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le futur ".AFRICA" divise

lundi 10 novembre 2008

Les noms de domaine en .AFRICA n’existent pas encore que des désaccords apparaissent déjà entre les promoteurs du projet. Explications.

La réunion de l’AfriNIC (consortium de registres d’extensions africaines) s’est récemment déroulée à l’Ile Maurice plutôt qu’en Éthiopie. Un changement de dernière minute, révélateur de querelles latentes autour du projet de création d’une extension de premier niveau .AFRICA.

Éthiopie, Ile Maurice, Afrique du Sud La réunion aurait été annulée par le Ministère éthiopien des transports et des communications. Le Ministère a apparemment été convaincu par les avertissements de l’industrie des télécommunications éthiopienne selon lesquels l’AfriNIC a l’espoir de contrecarrer les plans d’accueillir le .AFRICA à Addis-Abeba, capitale éthiopienne.

L’AfriNIC préfèrerait que la gestion du .AFRICA soit confier à l’Afrique du Sud ou à l’Ile Maurice. Ce que dément totalement Adiel Akplogan de l’AfriNIC : "Permettez-moi d’être tout à fait clair. Le .AFRICA ne fait pas partie des attributions d’AfriNIC. Notre organisme se félicite de cette initiative et appuiera toute proposition visant à ouvrir cette extension avec une transparence totale".

Impossible de dire combien de projets sont portés autour d’un .AFRICA. A la réunion Icann Paris, Sophia Bekelele, une femme d’affaires éthiopienne, a parlé des efforts déployés pour rapprocher les diverses initiatives.

Le modèle .ASIA intéresse. Un accord entre les différents pays asiatiques avait été trouvé pour le projet hongkongais soit accepté. Un exemple d’unité.

Jean-François Poussard

(Source : MailClub.info, 10 novembre 2008)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)