twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le dg de Sonatel nommé Pca de la Senelec : Karim Wade recrute Cheikh Tidiane Mbaye

samedi 20 novembre 2010

En plus des charges de directeur général de la Sonatel, Cheikh Tidiane Mbaye (54 ans) va désormais présider le Conseil d’administration de la Senelec. Un autre sur qui Karim Wade compte s’appuyer pour sortir cette société des ténèbres. Mais la nomination sonne comme un retour en grâce de la société pilotée par Cheikh Tidiane Mbaye dans le cœur du chef de l’Etat qui commençait à lui trouver un sérieux adversaire il y a juste quelques mois.

Le président de la République, Me Abdoulaye Wade, a proposé hier le Directeur général de la Société nationale des télécommunications (Sonatel), Cheikh Tidiane Mbaye, pour présider le Conseil d’administration de la Société nationale de l’électricité du Sénégal (Senelec). Une décision qui, selon les sources proches du dossier, est intervenue, ‘à la suite de la désignation de M. Mbaye comme Administrateur de la Senelec par le ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie, Karim Wade’. Ainsi, en portant son choix sur Cheikh Tidiane Mbaye dont la compétence et la rigueur sont connues de tous, le ministre d’Etat Karim Wade veut améliorer et renforcer la gouvernance d’entreprise de cette société.

Cheikh Tidiane Mbaye, nous dit-on, sera ainsi chargé de proposer un nouveau mode de fonctionnement du Conseil d’administration pour renforcer ainsi les performances et l’efficacité de la Senelec et assurer une plus grande implication des travailleurs dans la gestion de l’entreprise.

Quid du cumul de fonctions ? Les proches de Karim Wade estiment qu’il n’y a rien d’inquiétant. ‘Le poste de Pca n’est pas si contraignant que ça. Donc, Cela n’empêchera pas Cheikh Tidiane Mbaye de bien mener ses activités à la Sonatel. Mais, il a surtout été nommé pour sa capacité à trouver des fonds mais également à mener une bonne restructuration. Et voilà ce dont la Senelec a besoin aujourd’hui’, renseigne notre source.

Cette nomination intervient surtout au moment où le ministre d’Etat, Karim Wade, s’est attaché les services de six cabinets privés pour auditer le secteur de l’Energie suite aux nombreux problèmes que connaît actuellement cette boîte. Elle intervient également après qu’il a mis en place un Comité de restructuration et de relance du secteur de l’Energie pour définir un plan de relance et de restructuration dudit secteur et d’assurer sa mise en œuvre.

Mais, à la lecture de cette nouvelle mission du patron de Sonatel, on peut dire sans risque de se tromper que la première société de téléphonie mobile au Sénégal a définitivement enterré la hache de guerre avec le chef de l’Etat qui voulait imposer la société Global voice pour la gestion des appels entrant au Sénégal. Une décision qui avait soulevé d’ailleurs l’ire des agents de la Sonatel qui accusaient le chef de l’Etat de chercher à leur ôter le pain de la bouche. Le bras de fer avait même abouti à une journée morte au mois de juillet dernier avant que l’Etat ne fasse machine arrière dans son décret. ‘Nous constatons que c’est le retour en grâce de la Sonatel dans le cœur du président de la République’, commente un des bras droit du ministre d’Etat Karim Wade.

‘Très touché par cette marque de confiance’ du président de la République, Cheikh Tidiane Mbaye, nous apprend-on, a indiqué ‘qu’il ne pouvait pas rester insensible à la grave crise que connaît la Senelec’, ajoutant qu’en tant que fils du Sénégal, il compte apporter son expérience pour ‘le redressement et la relance de l’entreprise’.

Il convient de rappeler, ajoutent les services du ministère de l’Energie, ‘que depuis sa nomination, le ministre d’Etat Karim Wade s’est inscrit dans une démarche visant à mobiliser toutes les compétences internes et externes pour le redressement et la relance du secteur de l’Energie’. C’est dans ce cadre, soulignent-ils, ‘qu’il faut situer la mise en place d’un Comité de restructuration et de relance regroupant différentes personnalités d’horizons divers, dont la mission est de définir un plan de relance et de restructuration et d’en assurer la mise en œuvre, et le lancement d’audits destinés à faire un état des lieux permettant d’en avoir une image fidèle, réelle, chiffrée et transparente’.

Cheikh Tidiane Mbaye (54 ans), Ingénieur diplômé de l’Ecole nationale supérieure des télécommunications de Paris, a fait l’essentiel de sa carrière professionnelle à la Sonatel dont il est devenu le Directeur général depuis avril 1988. Auparavant, il avait occupé des fonctions d’Ingénieur à l’Office des postes et télécommunications du Sénégal (Opts - décembre 1982-Septembre 1983), Chef de la Division des Etudes et de la Coopération technique à la Direction des Télécommunications de l’Opts (Août 1983 - Juillet 1984), Directeur des Télécommunications de l’Opts (Juillet 1984 - septembre 1985) et directeur des Etudes et de la Planification de la Sonatel (octobre 1985 - Avril 1988).

Georges Nesta Diop (Avec Aps)

(Source : WalFadjri, 20 novembre 2010)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)