twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le développement des télécoms dans les zones rurales en perspective

mardi 19 août 2014

Le ministre des Postes et des Télécommunications, Yaya Abdoul Kane, a convenu avec le président de l’autorité de régulation du secteur, Abou Abel Thiam, de la nécessité de favoriser le développement des télécommunications dans les zones rurales, aux termes d’une "visite de courtoisie" du premier au Collège de régulation de ladite autorité, l’ARTP.

Au cours de cette visite, rapporte un communiqué, MM. Kane et Thiam ont abordé la question de "la revue du cadre stratégique de développement du service universel afin que les services de télécommunications ne se limitent pas seulement aux grandes villes où le pouvoir d’achat est plus élevé que dans les zones rurales".

Ils ont également évoqué le "cadre juridique des secteurs régulés qui doit être parachevé", écrivent les services du ministère des Télécommunications et des Postes dans ce communiqué.

Les débats entre le ministre et le président de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) ont aussi porté sur la ’’question de l’importance du secteur de La Poste qui devra occuper une place privilégiée dans les politiques et programmes gouvernementales, compte tenue de son rôle économique et social".

M. Kane, accompagné de membres de son cabinet, effectuait au Collège de régulation de l’ARTP sa "première visite" depuis son installation à la tête de ce département.

Le Président du Collège de l’ARTP, Abou Abel Thiam, "s’est dit honoré de recevoir le nouveau ministre. Il a exprimé la disponibilité des membres du Collège à travailler avec le département des Postes et Télécommunications, et a formulé des vœux de réussite pour le ministre, Yaya Abdoul Kane, dans ses nouvelles fonctions", est-il indiqué.

"Les deux délégations ont échangé sur les rôles et missions complémentaires de l’Autorité de régulation et de l’Autorité gouvernementale", lit-on dans ce communiqué.

"Elles ont évoqué la nécessité de renforcer la coordination entre les deux institutions particulièrement au niveau de la préparation des rencontres internationales afin d’assurer une représentation et des contributions de qualité au niveau international", apprend-on de même source.

"Le travail réalisé par le nouveau Collège a été salué, particulièrement en ce qui concerne les mesures prises pour réduire les coûts d’accès aux services de télécommunications avec de nouveaux tarifs d’interconnections approuvés", rapporte-t-il encore.

(Source : APS, 19 août 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)