twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le détaillant sud-africain Pick n Pay commence à accepter les paiements en cryptomonnaies

mardi 1er novembre 2022

Le service de paiement en monnaies virtuelles est déjà disponible dans 39 points de vente. Il devrait être étendu à l’ensemble des magasins dans les mois à venir.

L’enseigne sud-africaine de grande distribution Pick n Pay a annoncé, dans un communiqué publié ce mardi 1er novembre, avoir commencé à accepter les paiements en cryptomonnaies dans 39 points de vente.

« Les consommateurs peuvent déjà payer leurs courses en cryptomonnaies dans 39 magasins à travers le pays. Ce mode de paiement sera déployé dans tous les magasins dans les prochains mois », a précisé le détaillant. Et d’ajouter : « De plus en plus, les cryptomonnaies sont utilisées par les personnes mal desservies par le système bancaire traditionnel ou par celles qui veulent payer et échanger de l’argent d’une manière moins chère et vraiment pratique ».

Pick n Pay a également fait savoir qu’un projet pilote a permis de tester avec succès le paiement de marchandises en cryptomonnaies dans 10 magasins au Cap et 29 autres magasins dans d’autres régions, indiquant que des clients ont pu acheter des produits alimentaires en cryptomonnaies en utilisant n’importe quelle application compatible avec le protocole de paiement Bitcoin Lightning, comme BlueWallet ou Muun.

« La transaction est aussi simple et sécurisée que le glissement d’une carte de débit ou de crédit. Les clients scannent un QR code depuis l’application et acceptent le taux de conversion en rand sur leur smartphone au moment de la transaction, qui prend moins de 30 secondes, avec des frais de service minimes », a précisé l’entreprise dans son communiqué.

L’Autorité sud-africaine de conduite du secteur financier (FSCA) avait classé, le 19 octobre dernier, les crypto-actifs dans la catégorie des produits financiers, ouvrant officiellement la voie à leur utilisation comme moyen de paiement.

Cet organisme de régulation a défini les crypto-actifs comme « une représentation numérique de la valeur », notant que ces actifs numériques « ne sont pas émis par une banque centrale, mais peuvent être échangés, transférés ou stockés électroniquement à des fins de paiement et d’investissement ».

(Source : Agence Ecofin, 1er novembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik