twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le coût de la coupure d’internet au Bénin en avril 2019 !

mardi 14 janvier 2020

L’un des sites web d’examen de VPN dans le monde top10VPN.com vient de publier son rapport sur l’impact économique des coupures d’internet et de réseaux sociaux à travers le monde en 2019. Le Bénin y figure également.

Selon cette plateforme, le Bénin aurait perdu 1,1 million de dollars (soit environ 650 millions de francs Cfa) en 21 heures de coupure d’internet le 28 avril 2019, jour du scrutin législatif. Le pays est classé 18ème sur une liste de 21 pays dans lesquels des perturbations ont été constatées sur Internet en 2019. Au Bénin, cette restriction aurait impacté 1,6 millions d’internautes.

« Nous avons rassemblé chaque incident national et régional, déterminé la durée des restrictions et utilisé l’outil COST pour calculer leur impact économique. Cet outil, développé par l’ONG de surveillance Internet Netblocks et le groupe de plaidoyer The Internet Society, utilise des indicateurs de la Banque mondiale, de l’UIT, d’Eurostat et du recensement américain », détaille le site.

Droit fondamental

Au total, l’Afrique Subsaharienne enregistre 7 800 heures de blocage d’internet pour 2,16 milliards de dollars de pertes financières. Si en Afrique, le Tchad vient en tête des pays où la restriction d’internet s’est accrue en 2019, la tendance de la coupure d’internet et/ou des réseaux sociaux a augmenté en 2019, comparativement aux années précédentes, a révélé le site.

Les raisons qui militent en faveur de cette forme de restriction dans les pays où elle est intervenue sont diverses. Soit « pour restreindre la capacité des manifestants à s’organiser » ou « pour éviter la propagation de la désinformation. » De toute façon, cette mesure porte atteinte à la liberté d’expression car l’accès à Internet est aujourd’hui reconnu comme étant un droit fondamental.

Michaël Tchokpodo

(Source : CIO Mag, 14 janvier 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)