twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le constructeur de satellites AAC Clyde Space s’installe en Afrique pour tirer profit de la croissance rapide du marché

mardi 24 août 2021

L’Afrique du Sud s’est davantage renforcée en place forte de l’industrie spatiale africaine. C’est dans le pays que l’entreprise suédoise AAC Clyde Space a choisi d’établir sa nouvelle base continentale.

La société technologique AAC Clyde Space, spécialisée dans la fourniture de nano-satellites avancés, de services de mission et de sous-systèmes, a annoncé lundi 23 août l’ouverture d’une branche africaine. Dénommée ACC Space Africa, elle est basée à Cape Town en Afrique du Sud et sera dirigée par Robert Van Zyl. La nouvelle unité aura pour mission la conception, la construction et la réalisation de missions spatiales sur le continent. Elle sera également le centre de compétences du groupe pour les radiocommunications avancées.

Sur le choix de l’Afrique du Sud comme tête de pont de sa conquête africaine, AAC Clyde Space a déclaré qu’il est justifié par l’industrie spatiale établie que possède le pays et par sa « position solide dans les systèmes de communication, avec des ingénieurs et des spécialistes des données hautement qualifiés ».

Luis Gomes, le président directeur général de AAC Clyde Space, s’est réjoui de cet investissement stratégique qui, selon lui place l’entreprise dans une excellente position pour répondre aux besoins croissants en services spatiaux en Afrique dans les domaines des prévisions météorologiques, la surveillance des océans, la planification agricole, la gestion des terres…

L’Afrique est en effet actuellement en plein réveil de l’industrie spatiale. Plusieurs nations ne veulent plus dépenser en location de capacités de satellites étrangers et envisagent de plus en plus de se doter de leurs propres équipements spatiaux. Dans son Africa Space Industry Report 2020, Space In Africa estime que d’ici 2024, au moins 19 pays du continent auront lancé un satellite contre 11 en 2020. Le nombre total de satellites africains dans l’espace devrait atteindre le nombre de 110, contre 41 actuellement.

Pour ACC Clyde Space qui évolue sur un marché européen déjà très concurrentiel, l’Afrique représente de potentiels revenus supplémentaires conséquents. Space In Africa indique que l’industrie spatiale africaine qui représentait plus de 7 milliards USD en termes de revenu annuel devrait croître à un taux annuel composé de 7,3 % pour dépasser 10 milliards USD d’ici 2024.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 24 août 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)