twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le calendrier d’extinction de la télévision analogique bientôt officialisé

lundi 25 octobre 2010

Le ministre de la Communication et des Télécommunications, Moustapha Guirassy qui a présidé ce lundi 25 octobre, la première réunion du comité national pour le passage de l’audiovisuel de l’analogique au numérique a annoncé que « le Comité national pour la numérisation (CNN) officialisera très bientôt le calendrier d’extinction de la télévision analogique dans notre pays ». Il a indiqué que « les différentes régions, les différents départements basculeront tour à tour au numérique à des dates qui seront indiquées ». Selon lui, c’est une nouvelle ère qui démarre, l’ère de la Télévision Numérique Terrestre (TNT) qui est aussi l’ère de la télévision numérique pour tous devant être disponible et accessible à tous les secteurs et à tout le monde.

Ce sera là naturellement une priorité pour le service public de la télévision mais compte tenu des contraintes de délais et de technologies imposées par l’UIT pour la fin de l’analogie, un tel objectif devrait aussi devenir une priorité pour les chaines privées.

Réaliser en très peu de temps le basculement complet de la télévision traditionnelle ou analogique vers la télévision numérique est, pour le ministre de la Communication et des Télécommunications, un objectif ambitieux certes mais réaliste à condition de se mettre au travail sans plus tarder. « On ne basculera pas dans le numérique du jour au lendemain. Le processus sera progressif » a-t-il confié avant d’ajouter : « je suggère que dès 2011, s’il est possible, que des expérimentations en vraies grandeurs soient lancées ».

En apport avec d’autres départements Ministériels et la commission aménagement numérique du territoire et du CNN, le comité arrêtera un schéma national de basculement d’ordre numérique qui devra être soumis à la validation du chef de l’Etat. Pour ce faire le CNN associera tous les partenaires de ce projet, gérera la communication en direction des sénégalais et apportera aux téléspectateurs toute l’information et surtout l’assistance qui leur seront nécessaire.

Papa Mamadou Diéry Diallo

(Source : Pressafrik, 25 octobre 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)