twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Trade-point fait la promotion des entreprises : Nouveau site électronique pour les commerçants

mercredi 15 octobre 2003

« A l’ère de la mondialisation, le développement des nouvelles technologies constitue une priorité pour l’Afrique. Aujourd’hui, il s’agit d’aider les Pme, où qu’elles se trouvent, à accéder, via l’Internet, au marché extérieur, de présenter leurs produits et de recevoir d’autres commandes », éclaire Mme Aïcha Agne Pouye lors de la cérémonie de lancement du système générateur de sites marchands qu’elle a présidée. En présence de l’ambassadeur d’Afrique du Sud, du représentant du Crdi et de la présidente de Trade-point, Mme Adja Dior Diop. Cette dernière, en prenant la parole, soutiendra que « le commerce électronique est l’objet d’un enjeu économique pour les pays. Il pourrait atteindre 8% du commerce mondial à l’horizon 2010 ». En partenariat avec le Centre de recherche pour le développement international (Crdi), Trade-point Sénégal a conçu et mis en ligne un système générateur de sites marchands afin de créer les conditions d’une participation active du Sénégal au commerce électronique mondial.

Face à l’évolution électronique, le Sénégal ne doit pas rester en marge, c’est ainsi que Trade-point a mis en place ce site web dans le souci de participer à l’avènement d’une nouvelle culture, celle de l’électronique. « Il permettra un accès et une exploitation du site web, qui doit être un outil de préservation des activités économiques », selon le représentant du Crdi. Ce site sera le portail qui va abriter plusieurs sites marchands sénégalais, avec possibilité de commande en ligne. Le portail d’incubation a pour objectif de permettre à des entreprises sénégalaises d’intégrer réellement le commerce électronique. L’incubateur se présente comme un espace commercial virtuel et un centre de renforcement des capacités de commerce électronique.

Ainsi après une période de séjour dans l’incubateur, les entreprises doivent être en mesure de voler de leurs propres ailes. Ont été ciblés, les artisans et les acteurs du tourisme qui évoluent dans des secteurs particulièrement porteurs et adaptés à la technologie du numérique. Des micros et petites entreprises, les Ong et les institutions qui œuvrent pour l’intégration des entreprises dans la société de l’information.

Les autorités publiques qui disposent d’un outil puissant pour la promotion des exportations et le développement du chiffre d’affaires des entreprises. Ces explications ont été fournies au cours de cette même cérémonie.

Ainsi, le projet permettra au Sénégal de se positionner dans le domaine du commerce électronique mondial, et a cours terme, favoriser l’émergence d’initiatives privées visant à la participation au commerce électronique. Pour Aicha Agne Pouye, « c’est une avancée significative que nous pensons pouvoir partager avec d’autres pays de la sous-région. Le Sénégal s’est résolument engagé dans le développement des nouvelles technologies et nous nous engageons pour le développement de ce genre d’initiatives ».

Le Trade-point est en cours de redéploiement, après le transfert du système Orbis à la Douane, pour la facilitation de procédures douanières. La prochaine étape est de permettre l’installation des Trade-points dans les régions et les rendre accessibles. Cela participe au programme de développement de la liberté numérique, conçu et financé par les Américains. Et selon le ministre du Commerce et des Pme, « il est important qu’un outil pareil soit vulgarisé pour que n’importe quel Sénégalais ou opérateur puisse y accéder afin de développer les échanges dans un contexte de mondialisation ».

Safiètou KANE

(Source : Le Quotidien 15 octobre 2003)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)