twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Togo a engagé les actions destinées à la défiscalisation des équipements TIC

vendredi 8 avril 2016

Le conseil des ministres de la République du Togo s’est tenu le 07 avril 2016. Au cours de la rencontre, un mandat a été donné au ministre des Postes et de l’Economie Numérique pour engager des actions dont le but final est la défiscalisation des terminaux mobiles et autres équipements informatiques destinés aux consommateurs.

La défiscalisation des équipements TIC, le gouvernement du Togo voudrait qu’elle entre en vigueur, l’année prochaine. La mesure sera donc présentée à l’Assemblée Nationale pour adoption. A travers la suppression des droits de douane sur les téléphones mobiles, les ordinateurs portables, etc., le Togo voudrait donner à toute la population la possibilité de « profiter pleinement des investissements réalisés par l’Etat », en matière de télécommunications.

D’après alwihdainfo.com, la décision du gouvernement togolais d’engager les actions pour aboutir à la défiscalisation des équipements TIC intervient après une étude réalisée par l’Office Togolais des Recettes (OTR) et l’Autorité de réglementation des télécommunications et des Postes (ART&P) sur les contributions des terminaux et équipements informatiques aux recettes fiscales de l’Etat.

Pour jouir des services télécoms de qualité et de l’Internet haut débit, les consommateurs ont besoin d’outils adéquats. Mais si ces outils sont hors de prix parce que toutes les bourses ne peuvent pas se les offrir, la fibre optique et les autres infrastructures de communication améliorées déployées par l’Etat et les sociétés télécoms, demeureront sous-utilisées. Conséquence, la contribution fiscale de ces sociétés télécoms au Trésor public, dont le volume dépend de celui de leurs revenus générés par la consommation de leurs offres et services par les populations, restera faible. L’économie numérique vers laquelle veut aboutir le pays ne se réalisera pas dans les plans définis.

(Source : Agence Ecofin, 8 avril 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)