twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Somaliland interdit aux administrations publiques et aux entreprises d’utiliser le nom de domaine de la Somalie

jeudi 12 avril 2018

La République du Somaliland, à travers son ministre des Communications et de la Technologie, Abdiweli Abdillahi Suufi, a demandé aux administrations publiques et aux entreprises privées qui utilisent le nom de domaine de la République fédérale de Somalie (.so) pour leur présence sur Internet d’y mettre fin. Dans sa bataille de souveraineté, ce territoire du Nord de la Somalie, toujours en quête de reconnaissance internationale après son indépendance autoproclamée en 1991, estime qu’utiliser le nom de domaine de son grand voisin revient à ramer à contre courant de son idéologie d’indépendance totale.

Le ministre Abdiweli Abdillahi Suufi a appelé les administrations publiques, les universités, les entreprises privées qui veulent conserver une présence sur Internet à utiliser un nom de domaine neutre comme le « .net » ou encore le « .com ». Le patron du secteur télécoms a menacé de sévères sanctions, toute administration publique et entreprise qui continuera à utiliser le nom de domaine somalien, qui subordonne l’Etat indépendant du Somaliland à la Somalie et porte atteinte à sa souveraineté nationale.

« Conformément au premier article de la Constitution de la République du Somaliland et aux statuts qui régissent les structures et les fonctions de nos ministères, rien de ce qui peut violer directement ou indirectement la souveraineté nationale n’est autorisé tel que ce domaine de premier niveau de la Somalie. », a souligné le ministre Abdiweli Abdullahi Suufi.

Toujours pour s’éloigner plus de la Somalie, le ministre a déclaré que le pays est en train de changer son indicatif pays, le 252 dont il a hérité du gouvernement de Somalie appuyé par la mission de l’Union africaine (AMISOM). Il est aussi prévu un changement du code postal du Somaliland.

(Source : Agence Ecofin, 12 avril 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)