twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Sénégal s’associe à l’ISOC pour développer son segment de l’Internet des objets

lundi 3 décembre 2018

Le Sénégal, représenté par son ministère de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie numérique et l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), a signé un accord de partenariat avec l’Internet Society (ISOC). La collaboration tripartite entérinée le 30 novembre 2018, porte sur la sécurité de l’Internet des objets (IoT) au Sénégal, pré-requis indispensable au développement de ce nouveau segment du marché télécoms.

Dans un communiqué, les trois parties soulignent que cet accord traduit « la volonté forte de mettre en place une stratégie commune pour développer et promouvoir la numérisation du Sénégal et sa participation à la révolution de l’Internet des objets, le tout dans des conditions optimales de sécurité et de démarche, qualités auxquelles veilleront l’ensemble des protagonistes ». Une approche collaborative visant à identifier les défis et les solutions actuels et potentiels, pour une politique de grande envergure régissant la sécurité́ de l’Internet des objets au Sénégal, est attendue dans un délai de dix-huit (18) mois.

La collaboration entre le Sénégal avec l’ISOC sur la sécurité de l’Internet des objets intervient quelques jours après que le régulateur télécoms a lancé une consultation publique pour recueillir les avis et suggestions des acteurs du secteur télécoms et TIC sur ce segment de marché.

Close le 30 novembre 2018, la consultation publique lui permettra de définir un cadre pratique qui déterminera les usages de l’IoT ; les technologies réseaux sur lesquelles le service pourrait être déployé dans le pays ; le régime juridique auquel seront soumis les exploitants ; les fréquences télécoms à leur attribuer et les mesures de sécurité pour préserver les données personnelles des utilisateurs.

(Source : Agence Ecofin, 3 décembre 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)